Ads 1

SEXE : IL GUÉRIT, C’EST PROUVÉ !

0 157

Le sexe, c’est mieux protégé, cela va sans dire. Le contraire rime avec maladies et prise inconsciente de risques. Mais à l’inverse, le sexe peut-il guérir ? C’est la thèse très sérieuse de chercheurs de l’université de Wilkes en Pennsylvanie, qui prouve que des rapports sexuels réguliers, en plus de maintenir les deux partenaires en bonne santé, soignent. Décryptage.

    

 

Le sexe, le nouvel allié santé ? C’est, en tout cas, ce qu’avance une équipe de chercheurs de l’université de Wilkes en Pennsylvanie. Maux de tête, cancer de la prostate, allergies, cancer du sein… Les rapports sexuels contribuent grandement à réduire la cause et l’impact de ces maladies.
Vous ne prétexterez plus jamais une migraine au moment de vous coucher avec votre amoureux : le sexe s’avère être un très bon remède contre les maux de tête. Au moment du rapport, le corps secrète des hormones qui agissent comme des antidouleurs. Donc, après l’orgasme, votre migraine est censée s’être évanouie. Le seul moyen de découvrir si ça marche sur vous ? Tester.
Des rapports sexuels réguliers agissent aussi sur les cancers les plus développés par l’homme et la femme, à savoir ceux de la prostate et du sein. Ainsi, les chercheurs démontrent que 5 éjaculations par semaine réduisent le risque du cancer de la prostate, quand l’ocytocine, hormone secrétée par la femme lors du coït, l’allaitement et la stimulation des seins auraient un effet protecteur contre le cancer de cette zone.
Asthme, grippe, insomnie… Le sexe soigne tout !
Selon les chercheurs de l’université de Wilkes, faire l’amour libère un anticorps appelé immunoglobuline qui booste les défenses immunitaires et donc qui aide à lutter contre la grippe et les rhumes. Il agit aussi comme un antihistaminique naturel, réduisant ainsi les allergies et l’asthme.
En plus de tous ces bénéfices physiques, le coït est excellent pour le moral. La libération d’endorphine et d’ocytocine dans l’organisme favorise la sensation de bien-être, à court comme à long terme. Ces mêmes hormones sont celles qui facilitent l’endormissement et aident à éviter l’insomnie, donc assurent une meilleure forme au quotidien.
Dans la même veine, des chercheurs de l’université de Warwick en Angleterre ont mené une étude sur 16 000 sujets pour comparer l’impact de l’argent et de la sexualité sur le bonheur. Résultat : les personnes qui font souvent l’amour sont plus heureuses que celles qui ont de l’argent !
Le sexe, allié minceur
Aller à la salle de sport ou faire un footing, c’est rarement une partie de plaisir. Faire l’amour reste le meilleur moyen de se dépenser en prenant son pied. Car l’acte sexuel fait travailler tous les muscles du corps et permet de brûler 200 calories en 30 minutes d’ébats. Soit autant qu’en 30 minutes de vélo d’appartement. En bien plus agréable. Conclusion : à raison de 5 fois par semaine, vous évitez le régime.
Pour profiter au mieux de tous ces bénéfices, n’oubliez pas de vous protéger, ni que la performance est l’ennemi du bien, du moins au lit. Et que le principal, c’est de prendre du plaisir, pas d’atteindre systématiquement l’orgasme – d’autant plus que le vaginal ne serait qu’un mythe.
Source : Mathilde Lévêque Bargain
Puretrend.com

Laisser un commentaire