Ads 1

DIPLOMATIE RELIGIEUSE : LE RECTEUR DE L’UCAD SIGNE UNE CONVENTION DE PARTENARIAT AVEC LE KHALIFE DE BAMBILOR

0 118

L’ONG FWN et l’UCAD, animées d’une volonté d’asseoir un partenariat, sur la base de la réciprocité, dans le cadre d’un enrichissement mutuel, ont décidé de conjuguer leurs efforts et de rechercher une complémentarité dans l’action par des échanges. Aussi de susciter de nouvelles initiatives, d’instaurer un dialogue sur le long terme, dans un esprit d’ouverture et de réciprocité.
Ainsi, les deux parties, à travers toutes les entités qui leur sont affiliées, ont souhaité renforcer leurs relations dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de la culture. Ils ont convenu par une convention de coopérer et de travailler ensemble pour la promotion des savoirs, du savoir-être et des savoir-faire, du patrimoine matériel et immatériel, et du vivre-ensemble sénégalais.

« Après avoir initié « Le Dialogue des Savoirs (LDS) » qui se matérialise par une série de conférences périodiques dont l’objectif est de donner à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) une très grande visibilité en diffusant les savoirs vers le grand public et en créant les conditions d’un dialogue avec les communautés académiques et non académiques, en contribuant à la diffusion de la recherche et des savoirs endogènes, le recteur de l’Ucad, Pr Ahmadou Aly Mbaye, considérant l’œuvre, l’engagement et la pertinence des projets et des missions de l’ONG Fawzi Wa Nadiati à sa tête Thierno Amadou Ba, s’est convaincu du rôle crucial qu’elle joue dans la diplomatie religieuse, la cohésion sociale et le bien-être aux plans national et international », lit-on dans un document parvenu à notre rédaction qui ajoute que: « l‘Ong FWW assure des missions de citoyenneté et de service public, elle œuvre pour la prise en charge des problèmes spécifiques de Migration et Développement, de formation, d’accès aux services sociaux de bases, d’accès aux ressources financières et techniques pour la réalisation de projets générateurs d’emplois et de richesses en milieux urbain et rural. Par la voix du Khalife de Bambilor, Thierno Amadou Tidiane Ba, un grand acteur de la diplomatie religieuse qui s’avère être un puissant levier, l’ONG s’active beaucoup dans le dialogue social, le dialogue interreligieux, dans la résolution des crises et dans la sensibilisation en vue de la cohésion sociale ».

Convaincue qu’aucun défi ne peut plus être réussi en marge de l’Université, le Khalife de Bambilor et son ONG comptent renforcer leur coopération avec le monde universitaire dans le cadre de ses missions de service public de formation, de recherche, d’aide à l’insertion de ses étudiants, stagiaires et diplômés.

Pour rappel, au mois de mars dernier, le laboratoire du Groupe de Recherches en Analyse des Discours Sociaux (GRADIS) de l’Université Gaston Berger (UGB) avait honoré le khalife de Bambilor et l’ONG Fawzu Wa Nadiati, à l’occasion de la journée d’étude sur La diplomatie religieuse à Saint Louis, pour son engagement et ses discours d’apaisement et de prise de conscience citoyenne qui participent à la consolidation du tissu social.

Aly SALEH

Laisser un commentaire