Ads 1

CRD PORTANT PRÉSENTATION DU PROJET FIT : « ACCOMPAGNER LES JEUNES VERS L’EMPLOI DANS LE CADRE DES JOJ DAKAR 2026 »

0 550

Un Comité régional de Développement s’ est tenu à la Gouvernance de Ziguinchor par une mission du Projet FIT (Formation Insertion Travail) dans le but d’ informer sur les opportunités d’ emploi et d’ employabilité des jeunes dans le cadre des Jeux olympiques Dakar 2026.
Une occasion mise à profit pour informer sur le nombre de jeunes ciblés à accompagner ( au nombre de 200) pour la région de Ziguinchor et sur le coût du projet qui se chiffre à un million d’euros ( 655 milliards de FCFA).

En marge de ce Comité régional de Développement , M. Cheikh Ahmed Tidiane Sèye,  chef du projet FIT Sénégal et mis en œuvre par l’ ONG Enda -graf avec Lux -DEV s’ est prêté aux questions de la presse pour revenir sur les caractéristiques du projet, le nombre de jeunes et de métiers ciblés, sa présence en milieu scolaire et enfin le financement et le coût de l’ initiative FIT.
S’ agissant du projet en tant que tel, il dira que « le projet FIT vise à accompagner les jeunes sénégalais vers un emploi décent. FIT, c’est à la fois un nom et un acronyme et le nom signifie en Wolof le courage, l’ audace, l’ engagement et la détermination et par rapport à l’ acronyme, FIT signifie Formation Insertion et Travail. 
Donc ces trois termes désignent essentiellement les différents étapes phares d’un parcours d’ insertion des jeunes dans un milieu professionnel », renseigne t-il d’ emblée.

En ce qui concerne les jeunes et les métiers ciblés, M. Cheikh Ahmed Sëye de dire que  » dans le cadre de l’ initiative global, le projet FIT compte accompagner 2800 jeunes dans le parcours d’ insertion. Mais ici dans la région de Ziguinchor, nous allons accompagner 200 jeunes dans des métiers porteurs pour améliorer l’ emploi et l’ employabilité des jeunes », soutient t-il.
Et dans son intervention en milieu scolaire, le chef du projet FIT déclare que  » Dans le sport scolaire, c’est une initiative extrêmement important parce qu’elle vise à renforcer la pratique sportive dans les établissements de formation professionnelle.
Donc en accompagnant cesdits établissements à la construction d’ infrastructures sportives mais également d’ équipements sportifs.
C’est une initiative,vu le niveau faible d’ attractivité, le programme vise à renforcer cette dimension d’ attractivité mais également à accompagner le parcours de 200 jeunes dans la région de Ziguinchor « , informe t-il.
Avant de terminer son speech sur le financement du projet Formation Insertion Travail (FIT) qui,  selon Cheikh Ahmed Sèye,  » l’ initiative FIT est financé par les partenaires européens notamment l’ AFD (Agence française de Développement), l’ AICD ( Agence italienne de coopération et de développement), l’ Agence Luxembourgeoise et la GIZ (Coopération allemande de développement) dans une approche type européen mais aussi pour avoir une portée au niveau national Lux Dev travaille avec la société civile sénégalaise afin de mieux accompagner les jeunes sénégalais pour un emploi durable et le coût de ce projet est de 1million d’ euros à savoir 655 milliards de FCFA », conclut -il.
C’est donc une aubaine pour les jeunes sénégalais en quête d’ emploi et une opportunité de travailler décemment avec une formation adéquate dans le cadre des Jeux olympiques de Dakar 2026 et d’ être outillés et formés pour les opportunités futures.

Oumar Jean DIATTA (Ziguinchor)

Laisser un commentaire