Ads 1

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DU PROJET DE MUSÉE DE « SIGICOOR MUSEUM » : « SAUVEGARDER LA MÉMOIRE DE LA VILLE DE ZIGUINCHOR ET VENDRE LA DESTINATION CASAMANCE ». 

0 342

Une cérémonie de présentation du projet de Musée dénommé « SIGICOOR MUSEUM » a eu lieu ce week-end dans les locaux du Conseil départemental de Ziguinchor entre celui -ci et le promoteur dudit projet M. Daour Gueye.

L’ objectif in fine est d’ aboutir à la création d’un Musée qui va être la mémoire du département voire de la région en sauvegardant toutes les socio-cultures et les valeurs en perdition et rendre plus attractive la destination Casamance. Récit.

L’ une des motivations profondes de cette exposition selon le promoteur M. Daour Gueye, c’est que « quand on porte un projet comme celui -ci sur trois décennies, l’ on est obligé, compte tenu du fardeau que cela représente, de se battre pour le présenter sous un format abouti ou sous un format qui permette que les gens s’ imprègnent de ce qu’ on leur propose ou de la dimension elle -même « , dira t-il d’ abord.

Car, ajoute t-il,  » au delà du projet, c’est une passion de la sauvegarde du patrimoine photo et tout a commencé à Ziguinchor en 1991 avec trois photographes que sont Guérin, Fakhry et Cochin qui partageaient le même studio et j’ai commencé à faire le porte à porte et ce projet de sauvegarde devenait ,si ce n’est pas une évidence, une chose exaltante pour nous non pas par rapport à la collecte mais à l’ ancienneté des clichés « , renseigne t-il.

Avant d’ indiquer que l’ objectif visé à travers cette exposition est de » montrer que la ville de Ziguinchor a une histoire magnifique avec des hommes et femmes importants qui sont sur la photo. En le faisant, c’est pour attirer l’ attention des gens sur ce volet. Car en dehors de l’ histoire, il n’ y a rien qui reste. Toutes les villes du Sénégal ont leur chance mais à Ziguinchor, nous avons été bercés par une infinie tendresse « , informe t-il.

Au delà du projet de sauvegarde lui -même qui s’ appelle »Nataal  » dont les valorisations, toujours selon le promoteur du Musée » SIGICOOR MUSEUM « , M. Daour Guèye, l’ objectif en dehors de cette manifestation est d’ abord d’être » accompagnés. Ce n’est pas de nous permettre de rouler en 8×8 mais de nous donner les moyens de sauvegarder les clichés, de les identifier et de nous donner les moyens d’ aller chercher la partie virtuelle de la photo car chacune d’ elle renferme une histoire « , précise t-il.

Et sur le Musée de Ziguinchor, le promoteur termine son speech en disant qu’il aimerait » un véritable projet -pilote qui donne à la ville de Ziguinchor sa véritable place car Ziguinchor n’ a jamais été dernière de la classe parce que dans chaque activité donnée, les Ziguinchorois sont les premiers à l’ image de Douta Seck, Bouly Dramé, les Touré Kunda et Ousmane Sow Huchard et puis Jules François Bocandé en football d’ abord, Aliou Cissé et Sadio Mané après, la culture venant derrière « , martèle t-il.

Prenant le relais de M. Daour Guèye, M. Kadialy Gassama, Secrétaire général du Conseil départemental de Ziguinchor dira que ce qui a poussé sa structure à accompagner le projet du Musée de Ziguinchor, c’est qu’ en fait  » depuis deux ans déjà, le Conseil départemental est entrain de réfléchir à définir une politique culturelle au niveau du département éponyme. » souligne t-il.

Avant de décliner les objectifs fixés par le Conseil départemental de Ziguinchor.

Pour le Secrétaire général M. Kadialy Gassama, l’ objectif premier du projet de « SIGICCOOR MUSÉUM », étant in fine « d’ aboutir à la création d’un musée qui va être la mémoire du département de Ziguinchor voie de la région. Les touristes, les jeunes et nos petits enfants de savoir comment les Ziguinchorois cultivaient, s’ habillaient, faisaient la cuisine, la circoncision, comment ils enterraient leurs morts bref toutes ces socio -cultures, ces valeurs en perdition et de trouver quelque part où les sauvegarder « , renseigne t-il.

Et l’ autre objectif, renchérit le secrétariat général du Conseil départemental de Ziguinchor, c’est » de faire de Ziguinchor une destination touristique à travers un musée et un Festival qui fédérera tous les autres petits festivals qui s’ organisent depuis et d’ en faire un grand festival qui durerait un mois, une semaine où tout le monde s’ ecprimerait et que l’ on ait une date au niveau national ou mondial pour rendre plus attractive la destination Casamance « , conclut-il.

C’est dire donc que le projet de musée »SIGICOOR MUSÉUM  » est donc un prétexte pour vendre la destination Ziguinchor voire de la Casamance en ce sens que le promoteur Daour Guèye et le Conseil départemental restent ouverts à toutes les intelligences pour continuer à mûrir ensemble cette idée et continuer également cette connexion pour exposer Ziguinchor aux yeux de l’ opinion nationale et internationale.

Oumar Jean DIATTA (Ziguinchor).

Laisser un commentaire