Ads 1

ASSEMBLÉE NATIONALE : GUY MARIUS SAGNA « DÉNONCE LE FONCTIONNEMENT ANTIDÉMOCRATIQUE IMPOSÉ PAR LE PRÉSIDENT ET LES DÉPUTÉS DE BBY »

0 430

Après avoir déposé plusieurs propositions de mise sur pieds de commissions d’enquêtes parlementaires sans suite, le député Guy Marius SAGNA ne cache pas sa surprise de voir la tournure que prend la proposition déposée par ses collègues de Wallu au sujet du rejet de la candidature de Karim WADE.

L’activiste l’a fait savoir dans une note transmise à la rédaction de Dakarmedias.

Voici la note en intégralité

« Donc à l’Assemblée nationale du Sénégal une (01) proposition de mise sur pied d’une commission d’enquête parlementaire peut être traitée avant plus de huit (08) autres propositions de résolutions de mise sur pied de commissions d’enquête parlementaire ?

Je dénonce le président de l’Assemblée nationale et les députés de BBY qui imposent ce fonctionnement antidémocratique.

J’interpelle le groupe parlementaire Wallu. Je suis solidaire avec eux comme avec toutes les autres victimes du parrainage et du conseil constitutionnel. Mais le groupe parlementaire Wallu peut-il cautionner qu’une injustice – celle dont sont victimes Karim Wade, Ousmane Sonko… – soit réglée en commettant une injustice celle d’ignorer les huit (08) propositions de résolutions de mise sur pied de commissions d’enquête parlementaire antérieures à la leur?

Je sais que le groupe parlementaire BBY composé des députés de Macky Sall se moque pas mal de savoir si l’engrais, le matériel agricole et les semences certifiées subventionnées arrivent bien aux paysans. Je sais que le groupe parlementaire BBY se moque de savoir pourquoi les ASP, les policiers et les travailleurs du FERA ont régulièrement des arriérés de salaire, de primes et d’heures supplémentaires. Je sais que que le groupe parlementaire BBY se moque de savoir ce que deviennent les veuves et héritiers des 93 Jambars morts durant la guerre du Golfe de 1991. Je comprends bien que le groupe parlementaire n’en a que faire de comprendre pourquoi le gouvernement a fait un cadeau fiscal de 136 milliards de francs CFA à la Sabodala Gold Operation filiale de Endeavour Mining Corporation.

Mais le groupe parlementaire Wallu et le PDS se moquent-ils de tout cela? Faut-il ignorer, sauter les préoccupations des paysans, policiers, ASP, étudiants, travailleurs du FERA, populations de Kédougou, des veuves des militaires…afin de régler d’abord les intérêts de candidats à l’élection présidentielle de février 2024?

Je lance un appel au peuple sénégalais. L’Assemblée ne doit pas faire passer la neuvième proposition de résolution de mise sur pied d’une commission d’enquête parlementaire avant huit autres qui lui sont antérieures. Ensemble nous devons faire barrage à ce ravalement des préoccupations justes et légitimes de huit (08) groupes socio professionnels à la poubelle qui ont été déposées avant celle du groupe parlementaire Wallu.

Ou on les examine toutes en même temps ou on les examine par ordre d’arrivée.

Tous les citoyens comptent.
Les préoccupations de nos concitoyens qui ne sont pas candidats à l’élection présidentielle de février 2024 comptent.

Victoire des patriotes dès le premier tour !
SONKO MOOY DIOMAYE !
Amadou mooy Macky !
FOCUS !
GMS, »

Laisser un commentaire