Ads 1

TRANSFORMATION DIGITALE : LE MINISTÈRE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, DE L’APPRENTISSAGE ET DE L’INSERTION SE DOTE D’UN SCHÉMA DIRECTEUR

0 1 038

Dans le contexte de la stratégie Sénégal numérique 2016-2025, la transformation digitale doit constituer un axe stratégique majeure pour renforcer la qualité, l’efficacité et la transparence des services publics au Sénégal.

Conscient de cet état de fait, le Ministère de la Formation Professionnelle de l’Apprentissage et de l’Insertion (MFPAI) a organisé ce jeudi 20 juillet 2023, dans un grand complexe hôtelier de la place, un atelier de validation du schéma directeur de la transformation digitale 2023-2027.

L’objectif général de ce Schéma Directeur de la Transformation Digitale du MFPAI est de définir la vision, les orientations stratégiques, les défis et enjeux majeurs ainsi que la feuille de route et les ressources nécessaires pour la réussite de la transformation digitale de cet important ministère, en synergie avec les acteurs de l’écosystème.

Selon le Conseiller Technique M. Mamadou Lamine SANÉ, qui a présidé la rencontre,  » le MFPAI a sous sa tutelle des établissements de formation professionnelle, d’enseignement technique au nombre de 33 au total pour le moment. Mais dans un futur très proche, ce chiffre va considérablement évoluer puisque le gouvernement a décidé de construire dans chacun des 46 départements que compte le Sénégal, un centre de formation. Maintenant la problématique qui se pose aujourd’hui c’est de pouvoir gérer en temps réel, l’ensemble des activités du ministère.

Et Monsieur SANÉ d’enchaîner : « Nous sommes parti d’un constat : Depuis quelques années, le Sénégal n’a formé que des gens qui ont des licences, des maîtrises, des Master etc…mais qui en fin.de compte ne savent pas exercer un métier. Alors donc le problème qui se pose est l’employabilité des jeunes diplômés qui débarquent chaque année sur le marché du travail. Ils sont environ entre deux cent (200) et deux cent cinquante (250) milles. Il faut les outiller en vue d’être prix en charge par les entreprises et par le marché du travail. À cet effet le gouvernement a décidé de changer de paradigme. En lieu et place de la formation académique classique, que des jeunes sénégalaises et sénégalais soient outillés par une structure qualifiée, en l’occurrence ici le MFPAI, en vue de leur permettre de pouvoir s’insérer dans le marché du travail, parcequ’ils sont qualifiés. Et donc le schéma directeur de la transformation digitale du MFPAI permet à l’ensemble des ces structures inter connectées de pouvoir partager des expériences, partager des informations ».

Des propos appuyés par M. Babacar THIAM, Coordonnateur de la cellule informatique du MFPAI qui confirme que « ce schéma a été élaboré en collaboration avec les acteurs du Ministère, y compris les services, les structures rattachées et les établissements de formation professionnelle et technique ainsi que les parties prenantes du numérique. Son objectif est de définir les priorités de développement et d’intégration du numérique dans les domaines de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’insertion pour les cinq prochaines années (2023-2027) ».

« Le schéma directeur permet de coordonner les actions visant à améliorer la connectivité internet et téléphonique, ainsi qu’à digitaliser les processus et procédures de gestion administrative, technique et pédagogique. Il propose des actions concrètes pour répondre aux priorités gouvernementales telles que soulignées dans la stratégie Sénégal numérique SN2025 et enclencher la modernisation du secteur de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’insertion avec le digital afin de garantir la qualité, l’efficacité et l’accessibilité de l’offre de service pour l’ensemble des acteurs de la FPT », rencherit-il.

Toutefois, il est impératif de rappeler, que malgré la noblesse et la justesse de cette excellente initiative, la réussite de sa mise en œuvre sera largement tributaire d’une mobilisation forte et durable de la Cellule informatique et des structures phares du Ministère.

Il faudra également un leadership affirmé et accepté du MFPAI pour garantir la mise en cohérence des différentes initiatives et actions de l’écosystème.

Enfin, la mise en œuvre du schéma directeur devra être soutenue par toutes les entités du Ministère et impliquer un maximum d’agents pour garantir un véritable impact.

Laisser un commentaire