Ads 1

TENSIONS ENTRE L’INTERSYNDICALE DE LA RTS ET LA DIRECTION GÉNÉRALE : L’ANIMATEUR NDIACK BA REVIENT SUR LA CAUSE DE L’ACCORD D’ENTREPRISE ET LA CLAUSE DE MOBILITÉ.

0 1 172

Depuis la création de l’ORTS, ancêtre de la RTS, ce jusqu’en 2016, les agents de la RTS étaient recrutés sur la base d’une décision signée par le DG. Celle-ci ne comporte ni droit ni devoir pour le travailleur.

En 2016, sur recommandation du conseil d’administration, le DG a commandité un audit social à l’issue duquel il lui a été demandé de signer désormais des contrats de travail en bonne et due forme avec les agents recrutés. Ainsi, les nouveaux venus bénéficient de contrats de travail incluant la clause de mobilité.

Cette nouvelle donne introduit une rupture d’égalité entre les agents recrutés sur la base d’une décision et ceux recrutés sur la base d’un contrat. Or, pour la même entreprise, il ne peut être admis que les agents n’aient pas les mêmes droits et les mêmes devoirs.

Tel est le sens de notre combat, faire en sorte que la clause de mobilité s’applique à tous les travailleurs de la RTS sans discrimination.

 

Laisser un commentaire