Ads 1

Souleymane Ndéné Ndiaye UNP : « Je n’ai pas dit que je rejoins la mouvance présidentielle… Wade a travaillé avec Abdou Diouf sans avoir milité dans le même parti »

0 55

L’annonce a fait l’effet d’une bombe. Et les réseaux sociaux s’en sont saisis comme du pain béni. L’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye aurait rejoint l’APR. Mais pour le principal intéressé à « Ziguinchor » pour les besoins de massification de son parti, la vérité est toute autre, et continue de considérer la transhumance comme un acte « déloyal ».

M Ndiaye, êtes-vous maintenant de la mouvance au pouvoir ?
Je n’ai pas dit que je rejoins la mouvance présidentielle. J’ai dit que je réponds à la main tendue par le Président Macky Sall.

Y a t’il nuance ?
Oui je pense qu’il y a nuance. Parce que je n’ai pas encore discuté avec le Président Macky Sall pour savoir comment est-ce que nos relations futures vont se définir, mais j’accepte la main tendue. Il a fait appel à moi pour construire le Sénégal de demain avec moi et j’accepte la main tendue.
Vous êtes donc prêt à travailler avec le Président Sall ?
Exactement

Cela ne peut-il pas être considéré comme une forme de transhumance vers l’APR ?
Ça c’est vous qui le dites. Moi je ne le dis pas. Moi j’ai dit que je n’achèterais jamais la carte de l’Apr. Voilà, maintenant vous vous pouvez interpréter ce que je dis et ce que je fais comme vous le voulez.

En 2013, vous traitiez les transhumants comme des contre-valeurs ?
Absolument. Je continue à le croire aujourd’hui encore. Je considère que l’on ne peut pas quitter un parti pour en rejoindre un autre. Le Président Abdoulaye Wade a travaillé avec Abdou Diouf sans avoir milité dans le même parti. Dans le même Gouvernement.

Est-ce que vous pouvez nous assurer que l’UNP ne va jamais se fondre dans l’APR
Vous savez, nous sommes dans un parti qui s’appelle Union Nationale pour le Peuple (Unp) «Bokk jemu». Nous travaillons à l’implanter partout au Sénégal. Ce qui explique que je suis aujourd’hui dans la région de Ziguinchor. Le Président en me lançant l’appel de la dernière fois a bien pris soin de dire que je suis dans un parti, et que lui était dans un parti. Et que ce qu’il souhaitait c’est que nous travaillions dans l’intérêt du Sénégal. Je ne peux pas présager de ce qui va advenir demain. Ce que je sais c’est que l’UNP a pour ambition de conquérir le pouvoir et de l’exercer demain.
Les membres de votre parti, sont-ils en phase avec votre décision ?
Absolument. Ils sont en phase parce qu’avant de prendre cette décision, il m’a fallu du temps. Le Président de la République m’a lancé cette appel depuis Vendredi et c’est aujourd’hui Mercredi que j’ai répondu à cet appel après avoir consulté l’essentiel de ceux qui travaillent avec moi.

Est-ce que l’UNP peut être une force politique pour le Président en direction des législatives ?
Je ne sais pas. Je ne peux pas répondre à votre question.

Laisser un commentaire