Ads 1

L’ADOPTION DU NOUVEAU CODE DE LA PRESSE ATTENDU CE MERCREDI EN CONSEIL DES MINISTRES

0 61

La presse sénégalaise peut s’attendre à l’adoption de son nouveau code ce mercredi en Conseil des ministres. C’est du moins l’avis d’Alioune Dramé, directeur de la communication du Ministre Mbagnick Ndiaye.

 

Invité à l’émission Naay Leer sur dakarmusique web radio, animé par Alioune Top, le directeur de la communication s’est aussi prononcé sur le nouveau code de la presse et son adoption qui est d’un intérêt capital pour la presse sénégalaise.

Alioune Dramé s’est également prononcé sur la marche de la presse prévue pour le 03 mai 2017, la journée dédiée à la liberté de la presse. A son avis, cette marche est tout à fait normale dans un pays comme le Sénégal mais les arguments avancés par la CAP ne tiennent pas la route car on ne peut pas parler de menace de la liberté de presse au Sénégal. Certes, il y a eu des malentendus avec certaines associations de presse sur la distribution des sièges au niveau de la maison de la presse mais nous travaillons à les corriger afin de satisfaire la majorité, a-t-il indiqué.

Pour l’aide à la presse, on peut l’attendre les jours à venir. Son retard ne dépend pas de notre volonté mais il fallait corriger certains manquements que la cour des comptes avait soulignés dans ses derniers rapports. La presse en ligne et les radios communautaires n’ont jamais été prises en compte dans la subvention à la presse. Mais il fallait du temps pour voir comment les intégrer. Voilà ce qui explique ce léger retard de l’attribution de la subvention à la presse, infère-t-il.

sunugal24.net

Laisser un commentaire