Ads 1

SÉANCE DE LECTURE SUR LA SANTÉ : L’ANSTS VEUT ACCOMPAGNER LES TRADIPRATICIENS ET LA CMU

0 184

Fidèle à sa mission de diagnostic et de conseil, l’Academie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal a proposé deux communications sur la santé le 28 février dernier.
Elle a invité le Dr Taib Cherif Diop à faire une communication sur les plantes médicinales et la médecine traditionnelle.

Le conférencier a souligné les différentes dimensions sociales, culturelles et religieuses qui caractérisent la médecine traditionnelle.
Dr Taib Diop, fondateur et directeur de la maison du Karité a indiqué la nécessaire complémentarité entre la médecine occidentale et celle traditionnelle pour accompagner les populations.

Malgré les progrès notés chez certains tradipraticiens, les défis techniques et l’harmonisation des pratiques demeurent problématiques.
Face à cela, l’Academie a décidé de s’intéresser à la question pour sensibiliser et promouvoir les bonnes pratiques au bénéfice des populations.
Financement de la santé

Pour sa part, Dr Farba Lamine Sall a exposé sur le financement de la santé. Il est revenu sur l’historique et la mise en œuvre de la couverture maladie universelle au Sénégal.
Dr Farba Lamine Sall a souligné qu’un nouveau plan stratégique est adopté pour apporter des correctifs au programme.
Il a souhaité que l’apport du privé dans le financement de la santé soit plus consistant afin d’apporter plus de qualité dans les prestations.

Laisser un commentaire