Ads 1

MACKY SALL SI VOS ENFANTS ÉTAIENT ASP VOUS NE LES TRAITERIEZ PAS COMME DES ESCLAVES

0 757

Le Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine (FRAPP) et Vision Citoyenne pour exprimer leur solidarité à la juste lutte contre l’oppression des travailleurs ASP ont décidé d’organiser ce 15 février 2022 une manifestation dans quatre régions du Sénégal : Kaolack, Kolda, Ziguinchor et Dakar.

Le FRAPP exprime son étonnement devant l’interdiction de toutes les quatre manifestations. En haut lieu, depuis le palais présidentiel, le président Macky Sall a décidé d’interdire toutes les manifestations du FRAPP et de Vision Citoyenne.

Ces quatre interdictions font suite aux interdictions des manifestations sur la même question envisagées par les ASP eux-mêmes.

Ainsi donc le président Macky Sall a décidé :

  • d’imposer un « salaire » de 50.000 FCFA par mois à 6000 travailleurs depuis 8 ans
  • d’interdire les manifestations des travailleurs ASP
  • d’interdire les manifestations des organisations Vision Citoyenne et FRAPP pour lutter contre l’exploitation des ASP par l’État du Sénégal

Le plus scandaleux c’est que partout, le même jour les préfets pour interdire les 4 manifestations ont invoqué les mêmes raisons :

  • raison de sécurité et menace de trouble à l’ordre public,
  • immixtion dans les relations contractuelles entre l’État et les agents d’assistance de sécurité de proximité,
  • Revendication contraire au pacte civique sans contrepartie salariale de l’assistanat à la sécurité de proximité

C’est honteux que l’Etat du Sénégal qui se déclare « Etat de droit » soit obligé de faire appel à des arguties pour justifier le droit de citoyens à manifester pour dénoncer le patron voyou qu’est l’État du Sénégal.

La question des ASP pose la question de la répartition des richesses du Sénégal. Le président Macky Sall et la bourgeoisie bureaucratique APR-BBY préfèrent détourner et accaparer les richesses du Sénégal plutôt que de le partager équitablement à tous les citoyens. À cela les ASP ont décidé de dire non. Le FRAPP et Vision Citoyenne ont décidé de lutter contre cette situation où les élus de notre pays maintiennent 6000 travailleurs dans la misère de 50.000 FCFA par mois pour être à l’aise.

Il est clair que les ASP ne sont pas les enfants du président Macky Sall et des autres dirigeants de l’APR-BBY.

Les ASP sont les enfants du peuple sénégalais voilà pourquoi le peuple doit défendre ses enfants. Le FRAPP et Vision Citoyenne ont décidé d’assumer pleinement leurs responsabilités.

À ces interdictions de manifester illégales et illégitimes nous devons désobéir.

Secrétariat exécutif national (Sen) du FRAPP

Dakar, le 14 février 2022

Laisser un commentaire