Ads 1

LE VOLEUR REND LA VOITURE AVEC UN MOT D’EXCUSE ET 20 EUROS POUR L’ESSENCE

0 93

Ce dimanche matin, ce boulanger de La Rochelle aurait pu chanter «Stances à un cambrioleur» de Georges Brassens : «Des voleurs comme il faut, c’est rare de notre temps». Car le cambrioleur de Stéphane Bonnet lui a ramené sa voiture, dérobée la vieille avec un billet de 20 euros pour «rembourser l’essence».

C’est le journal Sud-Ouest qui relate cette belle histoire. Samedi matin, alors qu’il livrait pains et croissants à un hôtel, le boulanger a fait l’erreur de laisser ses clés sur le contact. En moins de deux, un individu s’est emparé de son véhicule. Dépôt de plainte auprès du commissariat, réorganisation pour que les employés assurent les livraisons du jour avec leurs voitures personnelles, Stéphane Bonnet peut sérieusement en vouloir au voleur.

Mais le lendemain, celui-ci a ramené devant le domicile du boulanger l’objet du délit. Nullement dégradé, l’utilitaire est dans le même état que la veille, avec même… un petit mot d’excuses. «D’une écriture que je qualifierais de juvénile, la personne indiquait qu’elle s’excusait d’avoir dû emprunter le véhicule, qu’elle en avait un impérieux besoin et laissait un billet de 20 euros pour rembourser l’essence », rapporte Chantal, la femme du boulanger.

Aussitôt, Stéphane est allé retirer sa plainte devant des policiers médusés par cette affaire. Un peu plus tard, le boulanger se rend même compte que son gentil voleur lui avait laissé la veille un message sur son répondeur (numéro et adresse se trouvaient dans le véhicule). Il s’y excusait déjà de son forfait et avait même laissé son numéro «au cas où».

« Nous l’avons appelé, naturellement. Je lui ai personnellement parlé au téléphone. Il a l’air très sympa. Il m’a expliqué qu’il avait fait ça parce qu’il avait besoin de rentrer chez lui de toute urgence », conclut Chantal.

{jcomments on}

Laisser un commentaire