Ads 1

LDR YEESAL DE DIAGNE FADA INVITE L’ASSEMBLÉE NATIONALE À SUSPENDRE LES TRAVAUX DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE VISANT LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL

0 792

Après la publication de la liste des candidats à l’élection présidentielle du 25 Février 2024 par le conseil constitutionnel, le groupe parlementaire du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) « Liberté, Démocratie et Changement » a initié la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire aux fins de faire la lumière sur des faits supposés de corruption, de collusion et de conflit d’intérêt visant deux juges constitutionnels

Ces accusations graves impliquent également des suspicions liées aux modalités de vérification des candidatures et la problématique des doubles nationalités entre autres griefs soulevés par les parlementaires qui seraient de nature à entacher la transparence et la régularité du processus électoral.

Dans ce même sillage, le groupe « Liberté, Démocratie et Changement » a introduit une proposition de loi constitutionnelle portant dérogation aux dispositions de l’article 31 de la Constitution visant expressément le report de l’élection présidentielle initialement prévue pour ce 25 février 2024.

Face à cette situation inédite, Monsieur le président de la République a pris acte
En conséquence, l’Assemblée nationale a voté ce Lundi 05 Février le report de la présidentielle jusqu’au 15 Décembre 2024

Les Libéraux Démocrates Réformateurs – LDR YEESAL prend acte de ces procédures et réaffirme son soutien au processus initié par SEM le président de la République pour une sortie de crise.

Par ailleurs, le parti rend hommage aux forces de défense et de sécurité FDS qui méritent respect et considération et invite les acteurs à se conformer aux dispositions réglementant le régime des manifestations publiques ce, pour éviter toutes défiances et violences sous toutes leurs formes.

LDR YEESAL salue la mémoire des victimes des manifestations de ce Vendredi 09 Février et présente ses condoléances les plus sincères aux familles éplorées et au monde estudiantin.

LDR YEESAL invite l’Assemblée nationale à suspendre les travaux de la commission d’enquête parlementaire visant le conseil constitutionnel , d’autant que l’affaire est déjà pendante devant la justice à travers la plainte déposée par un magistrat membre de cette juridiction sur la table de Monsieur le procureur de la République

Cette démarche du parlement serait un premier pas pour rétablir la relation de confiance absolument nécessaire entre ces deux principaux tenants du pouvoir d’Etat : le législatif et le judicaire

LDR YEESAL invite la classe politique à comprendre qu’à ce stade, il n’est plus possible techniquement d’organiser l’élection présidentielle ce 25 février 2024. C’est pourquoi, LDR YEESAL invite tous les acteurs à répondre favorablement à l’appel au dialogue du chef de l’Etat pour discuter de manière ouverte et inclusive sur les modalités consensuelles d’organisation de la présidentielle

Notre pays le Sénégal a bâti à travers les ans, une forte tradition de démocratie, de dialogue et de partage d’où nous pouvons en toutes circonstances tirer les ressources nécessaires à sa survie face aux défis qui nous interpellent si seulement nous y mettons de la volonté

En conséquence, LDR YEESAL invite toutes les parties prenantes à faire preuve de dépassement pour noyer tous les germes d’une crise institutionnelle sans précédent et à l’issue incertaine pour notre pays.

Fait à Dakar, le 11/ 01/ 2024

Laisser un commentaire