Ads 1

LANCEMENT DU COMPTE À REBOURS POUR DESTITUER IDY : « OUSMANE TANOR DIENG A DÉCOMPLEXÉ BBY À THIÉS », SELON MOUSTAPHA DIAW

0 86

Tout comme Dakar la capitale, la bataille de Thiès aura bel et bien lieu. Benno Bokk Yakaar multiple les assauts, surtout avec la venue du secrétaire général du Parti Socialiste qui a tenu à répondre à l’invitation de Moustapha Diaw, porte-parole de l’Union régionale de Thiès qui faisait ainsi sa rentrée politique. 

Mais, le compte à rebours a été officiellement lancé selon Ousmane Tanor Dieng dont l’objectif n’est pas seulement de remporter les prochaines législatives, mais de rafler l’ensemble des 45 départements.

Membre du comité central du PS, Moustapha Diaw a magnifié le leadership de son leader à qui il a rendu un vibrant hommage : «Nous venons de démontrer qu’Ousmane Tanor Dieng est un leader parfait parce qu’il a réussi à rassembler, dans une tribune, tous les leaders de Benno Bokk Yaakaar à Thiès, c’est une première et il faut lui reconnaitre ce leadership», a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : «Sa venue à Thiès a décomplexé de façon irréversible la coalition Benno Bokk Yaakaar et on a profité de ce meeting pour lui rendre hommage parce que depuis 1996, il est à la tête de ce parti où il n’a eu que 4 ans de pouvoir et pratiquement 12 ans d’opposition. Il vient de revenir dans les couloirs du pouvoir et il veut nous mener, nous le Parti Socialiste au pouvoir réel. Maintenant, nous gouvernons ensemble puisque nous avons gagné ensemble mais, ce sera après l’appel du président de la République».

Revenant sur sa posture à Thiès, M. Diaw a tenu à lever toute équivoque : «je suis venu en complément et non en concurrent. Je ne suis pas venu pour des postes, mais pour le triomphe du parti socialiste, de Benno Bokk Yaakaar dans la capitale du rail. L’essentiel est de nous mobiliser comme un seul homme, pour faire gagner nos listes aux législatives».

Pour sa part, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) a appelé les membres de la coalition présidentielle à cheminer dans l’unité car, martèle-t-il, «le défi, ce n’est pas d’obtenir la majorité à l’Assemblée nationale, mais de gagner les 45 départements du Sénégal. Nous en avons les moyens. Et si nous sommes unis, personne ne peut nous résister».

La manifestation a enregistré la présence du Vice-président à l’Assemblée nationale, Abdou Mbow qui était l’invité d’honneur, Yaya Ly de l’Afp, Maodo Malick Mbaye de Guem sa bopp, entre autres responsables de BBY de Thiès.

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire