Ads 1

FINANCEMENT DES PARTIS POLITIQUES ET TOURNÉES DU PM : MAMADOU AW DE RV CORRIGE LE RÉGIME

0 146

Une sortie de plus du coordinateur des cadres de La République des Valeurs pour éclairer les opinions sur les différentes positions de son parti par rapport à l’actualité et décliner quelques grandes lignes du programme du candidat Thierno Alassane Sall. Mamadou Aw est monté au créneau pour fustiger les nébuleuses durant les deux mandats de Macky Sall.

Invité de Moustapha Diop dans l’émission PENCOO de WALF TV, le coordinateur de RV/ GUEDIAWAYE a entamé ses propos par des témoignages sur le défunt Sidy Lamine Niass, à qui il voue une grande considération. ‹‹ Sidy Lamine Niass est un grand homme qui a beaucoup fait pour le Sénégal et qui militait pour la vérité quelques soient les situations et il partage beaucoup de ses qualités avec Thierno Alassane Sall. Quand il s’agit de dire la vérité à une personne, Thierno Alassane Sall ne se soucie pas du côté où celle-ci se situe..››

Interpellé sur la question des supposés financements occultes concernant l’ex PASTEF, Mamadou AW va plus loin en soulevant un constat qu’il qualifie de ‘‘honteux’’ et que les leaders sénégalais et africains en général, devraient rompre avec de tels comportements. ‹‹ Il s’agit de sorties médiatiques que nos édiles accordent plus aux médias européens tout en manquant de considération à la presse nationale.
Même devant faire une déclaration importante, le président de la république choisit de passer en premier sur les média français.››
Mamadou AW trouve que ‹‹ nous devront être décomplexés et accorder moins d’importance aux publications de ces médias de propagande, extérieurs qui visent à nous divertir et nous éloigner de l’essentiel››

Revenant sur la question de Moustapha Diop sur le financement des partis politiques, le camarade de TAS rappelle que ce sujet mérite d’être discuté sérieusement entre les acteurs politiques. Même si une loi existe déjà, M Aw pense qu’il faut encore l’encadrer. Et il reprécise que LA RÉPUBLIQUE DES VALEURS dépose tous les ans, son état financier conformément aux dispositions prévues par la loi.

Le député de BENNO BOKK YAKAAR Matar DIOP a accusé le leader de l’ex PASTEF Ousmane Sonko de toucher des fonds occultes en plus de solliciter une protection pour lui et sa famille, dans une lettre adressée au président de la république.
Sur cette question, le coordinateur des cadres de RV trouve extrêmement grave, ‹‹ qu’un député puisse accuser devant l’hémicycle un leader de parti politique de toucher des fonds illégaux et qu’il n’y ait pas de preuve brandie jusque là et sans même que le procureur ne s’auto- saisisse. En plus que des journalistes et des médias ont fini d’exposer l’affaire sur la place publique ››. Mamadou AW pense que l’accusateur lui-même devrait apporter les preuves de ce dont il reproche à ce parti de l’opposition.
Allant plus loin, Mamadou AW pense que si le député est juste dans son rôle de poser certaines problématiques ‹‹ il devrait pouvoir interpeller d’abord ces ministres de la république épinglés par des rapports et qui continuent de vaquer librement à leurs occupations ››

Imperturbable sur le plateau, Mamadou Aw n’hésite pas à corriger certains propos dans les échanges avec les chroniqueurs. Pour lui, son mentor joue dans la transparence et leur parti a déposé cinq fois de suite son bilan financier. Suffisant, pour que M AW témoigne une rupture au sein d’abord de LA RÉPUBLIQUE DES VALEURS.
‹‹ Il faut une assise nationale sur la prolifération des partis politiques et revoir les conditions de création. On ne peut pas continuer dans cette situation où les formations politiques continuent de naître et sans des critères très adaptés et un encadrement plus sérieux au préalable.›› argue le camarade de Thierno Alassane Sall, qui poursuit en promettant un véritable changement sur ce sujet si son candidat est élu en 2024.

Répondant aux attaques d’un chroniqueur de la télé, Mamadou AW justifie que Thierno Alassane Sall a toujours été constant durant tout son parcours politique et il a toujours défendu les intérêts de la nation. Et aucun rapport ne l’a épinglé durant tous ces ans passés dans le gouvernement de Macky Sall.

Interrogé sur les déplacements du premier ministre Amadou Ba et ses nombreux voyages à l’intérieur et à l’extérieur du pays, Mamadou Aw voit ‹‹ un candidat qui cherche à vendre son image ››
Pour lui, ‹‹ la nomination de Amadou Ba au poste de premier ministre à quelques mois des élections, est justement pour permettre au candidat de BBY qu’il est, d’avoir une longueur d’avance sur les autres adversaires à travers ses tournées économiques payées par le contribuable et qui se trouvent être une stratégie pour promouvoir son image. Et ce qui est déplorable en plus, est qu’il se déplace avec tout le gouvernement. Ce qui coûte énormément à l’État du Sénégal.

Mamadou AW termine par un appel au peuple sénégalais à consulter le programme du candidat de RV2024.

Laisser un commentaire