Ads 1

ATTAQUE CONTRE 3 MINISTRES DE SOUVERAINETÉ : LA RÉPLIQUE SALÉE DE DIEGUY DIOP FALL À MAIMOUNA BOUSSO

0 400

Maimouna Bousso ?

Qui est-ce ?

Est-elle en mesure de parler au nom de la République ?

D’où est-ce qu’elle prend sa prétendue légitimité ?

Qui l’a élue ?

À quel titre peut-elle parler au nom du Sénégal, au nom des Sénégalais, au nom d’un peuple ?

Ce sont là les questions que je me pose, en tant que Républicaine éprise de justice en parfaite connaissance d’un Etat de droit.

Oser traiter nos Ministres de souveraineté à savoir celui des Forces Armées, de l’Intérieur et celui de la Justice, de « trois larrons de sauce bien marinée », c’est vraiment méconnaître ce qu’est une République. 

Chère Maimouna, un petit rappel s’impose : Le Ministre de l’Intérieur est le premier policier de la République, mais aussi le responsable des Renseignements généraux du pays. Pour le Ministre de la Justice, il gère les fondamentaux d’un Etat de droit. Et celui des Forces armées a la lourde charge de gérer la grande Muette.

Par conséquent, avant de s’attaquer à ces valeureux hommes d’Etat, au CV bien remplis, en parfaite connaissance d’un Etat, de ses textes de droit, et des Principes généraux, il faut d’abord revoir la trajectoire de ces trois éminents juristes.

Mais, seule l’ignorance du droit pousserait une personne à les appeler « des larrons ». C’est un manque de respect à l’égard de l’Ufr de Droit de l’Université Gaston Berger de Saint Louis et de la faculté de Droit de l’Université Cheikh Anta Diop.

Au cas où tu l’ignorais, je tiens à te rappeler le vécu de chacun d’entre eux. Ils sont d’imminents juristes, mais aussi de dignes fils du terroir, des hommes épris de justice avec des carrières extraordinaires, brillantes tant sur plan national qu’international. Aujourd’hui, ils sont en train de traduire parfaitement la vision de son Excellence le Président de la République Macky Sall, qui a, lui aussi, une trajectoire atypique, n’existant nulle part ailleurs dans ce monde. Voilà maintenant, ceux que l’on veut fouler par terre.

Où est ma Nation ? Où va mon pays ? Quelles en sont les valeurs ? 

Qui est habilité à parler au nom des Sénégalais ?

Qui est habilité à donner des leçons de justice au nom des Sénégalais ?

Qui est habilité à parler de droit au nom des Sénégalais ?

Malheureusement au Sénégal, la culture de la médiocrité, l’apanage de la violence, la pensée unique, les insultes, les invectives et les qualifications qui ne sont même pas dignes d’un être humain ont pris le dessous sur tout. Voilà donc le projet de société que certains veulent offrir à nos jeunes. 

C’est peine perdue! Car, la majorité des Sénégalais parviennent à faire la part des choses. Ces trois hommes que tu attaques n’ont jamais cassé ni bradé les deniers du Sénégal, bref, ils sont de nobles patriotes.

Il faut savoir qu’en plus de la liberté, il y a la responsabilité qui sont les fondamentaux du Liberalisme, il faut noter ses piliers à savoir : le respect des droits de l’homme, l’économie de marché, la démocratie libérale entre autres. Voilà ce qu’ils ont rappelé aux Sénégalais en se basant bien sûr sur l’héritage que l’on a reçu des anciens.

 À l’issue de cette conférence de presse, on se souvient de Mamadou Dia, Lamine Guèye……., et tous les éminents fils politiques du Sénégal. Nous avons retrouvé notre Sénégal de paix, de dialogue, notre Grande Nation où est toléré le choc des idées et des ambitions, mais dans les civilités, dans l’acceptation du choix de l’autre mais et surtout de la connaissance des fondamentaux de la Démocratie.

Alors, vous F24, dans votre rôle d’insultes, d’injures, de casses, de pillages et de banditisme, c’est tout ce que détient cette soit disant citoyenne, qui bombe le torse pour montrer qu’elle a un accent français, pour dire qu’elle passe ses vacances à Paris et peut se permettre d’insulter gratuitement avec aisance de dignes fils du Sénégal.
C’est à Bannir.

Ensemble, dans le respect mutuel, dans la maîtrise parfaite des principes d’un état de droit, de l’acceptation des différences, Nous construrons Notre SUNUGAL

Dieguy Diop FALL
Juriste
Militante de L’APR

Laisser un commentaire