Ads 1

SEYDOU GUÈYE EXPLIQUE POURQUOI UNE PLAINTE CONTRE L’ÉTAT DU SÉNÉGAL DEVANT LA CPI NE PEUT PAS PROSPÉRER

0 2 454

Des morts et des blessés ont été notés lors des événements de mars 2021 et juin 2023 au Sénégal. C’est sur ces entrefaites que l’opposition a décidé de porter l’affaire devant la Cour pénale internationale (CPI). Invité de l’émission Jury du Dimanche, Seydou Guèye, porte-parole de l’APR a dit que c’est impossible.

« Je ne reviens pas sur ça parce que c’est impossible. C’est de l’agitation politique. Ce qui est important pour les sénégalais, c’est d’abord que les informations judiciaires aboutissent, que les enquêtes aboutissent et qu’on se préoccupe de réparer les préjudices subis par les sénégalais. Quand on sait comment les choses se passent, il faut avoir la qualité pour le faire. La CPI elle s’occupe de crime de guerre et de crime contre l’humanité », a-t-il précisé sur les ondes de la 90.3 Iradio.

Avant d’enchaîner : « Moi je ne rentre pas dans ces détails. Pour moi, cela ne procède qu’une bonne stratégie qu’ils ont mis en œuvre, de souiller l’image du Sénégal à l’international mais c’est au détriment du Sénégal. Ce n’est pas pour le président Macky Sall. Ils veulent créer à l’interne un malentendu. Si on voit leur stratégie de communication à l’interne, on parle de l’iniquité de la décision de justice alors qu’ils savent tous que dans le réquisitoire du juge d’instruction, le délit pour lequel le leader du Pastef a été visé. Ils veulent masquer l’idée centrale que Sonko a été condamné à une peine de prison et que Adji Sarr est indemnisée au titre de victime ».

Laisser un commentaire