Ads 1

ANTOU GUEYE SAMBA, RESPONSABLE BENNO BOKK YAKAAR A NGOR : « NOUS AVONS PU RELEVER LE DÉFI DANS NOTRE COMMUNE »

0 57

Antou Gueye Samba« A Ngor, vous avez vu les résultats provisoires, BBY se détache avec 2048 voix, suivie de ‘’Manko Taxawou Sénégal’’ avec 1549 voix, ‘’Wattou Sénégal’’ entre 800 et 850 voix, et arrive, dans une moindre mesure, le PUR que personne n’attendait et qui a fait une percée, car étant une coalition inconnue au bataillon politique », s’est réjoui Antou Gueye Samba, responsable Benno Bokk Yakaar à Ngor au lendemain des législatives qui ont consacré la commune de Ngor où l’ancien directeur de l’ASER est le coordonnateur de l’APR.

« Ce qui a déterminant dans le travail que nous avons fait, c’est d’abord l’unité des responsables de BBY, puisque moi-même, en tant que coordonnateur APR de la commune de Ngor et le maire Amadou Gueye Ati, en tant que président du comité électoral sur décision du chef de l’Etat, patron de l’APR et de la coalition au pouvoir, nous avons uni nos forces et travaillé d’arrache-pied durant les trois semaines qu’a duré la campagne électorale, par deux caravanes faites à pieds dans tout le village traditionnel, par des visites de proximité auprès des personnalités religieuses, les groupements de femmes et d’hommes, les groupes socio-professionnels, les jeunes, bref, nous avons abattu un travail formidable clôturé par un meeting qui a vu la présence de toute la population de Ngor. Ce qui est aussi déterminant, c’est les proximités auprès des populations pour leur expliquer pourquoi il fallait voter BBY, puisque le chef de l’Etat nous a fait l’honneur de nous accorder la réfection et la réhabilitation du stade de Ngor pour un budget d’1.3 milliards, des travaux qui vont durer 12 mois et doter de ce stade d’un statut international où Ngor et même l’équipe nationale pourraient y évoluer. En plus, sur le budget 2017, on a prévu la maison de la femme qui va bientôt voir la pause de la première pierre. Ensuite, au niveau des pêcheurs de Ngor, d’importantes réductions sur le prix des moteurs des pirogues, sans compter la subvention des gilets et de l’essence des pirogues. Toutes ces actions sont bien expliquées et explicitées, ce qui fait que tout le monde a adhéré à notre projet et nous avons pu sortir premiers de la compétition. Par contre, les résultats dans le département de Dakar ne nous surprennent guère. En tout cas, ça ne surprend pas, d’autant plus qu’au sortir des locales de 2014, je disais qu’en additionnant le total des voix des candidats de l’APR et ceux des alliés, ce cumul de voix était supérieur à celui de ‘’Taxawou Dakar’’. Je disais à l’époque que Taxawou n’était pas majoritaire à Dakar. A l’époque, la coalition dirigée par Khalifa Sall avait bénéficié du système de ‘’raw gaddou’’ et j’étais persuadé que cet écart en 2014 allait se répercuter sur les résultats d’aujourd’hui. Il est enfin prouvé que BBY arrive devant MTS. Nous avons des électeurs qui nous sont fidèles, et vu les réalisations qui sont faites dans les différentes communes de Dakar, suite au Conseil des Ministres délocalisé, ceci montre que le président respecte sa parole, et sa promesse. Malgré toute la campagne de diabolisation faite autour du président et de sa famille sur le pétrole et le gaz, malgré tout ça donc, les sénégalais ne sont pas dupes. Nous avons été sereins et battu campagne partout à Dakar et les résultats suivent aujourd’hui : Nous avons repris la capitale en perspective à 2019 », a livré Antou Gueye Samba, responsable de l’APR à Ngor.

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire