Ads 1

10 CHOSES QUE LES FEMMES DETESTENT CHEZ ELLES…MAIS QUE LES HOMMES ADORENT !

0 63

Quand on tient à son Chéri et qu’on veut lui plaire, on essaie toujours de lui renvoyer une image parfaite de nous. On essaie donc de masquer ou d’atténuer nos défauts et nos imperfections au maximum pour être une super nana à ses yeux. Sauf que… il y a des choses que l’on déteste chez nous, mais que Chéri adore ! Alors pas touche à :
Notre petit bidon
Entre notre bidon et nous, la guerre est déclarée depuis de nombreuses années (bon, il faut avouer que c’est un adversaire coriace). Mais si nous on le déteste, il faut savoir que Chéri, lui, l’adore : non seulement les hommes trouvent les bidons féminins sexy, mais en plus ça les déculpabilise un peu d’en avoir un aussi ! Bon, on prépare l’armistice alors !

Nos grosses fesses
Qu’on se le dise : même si les hommes fantasment devant les mannequins (squelettiques) de Victoria’s Secret, dans la réalité ils ne sont pas fans des os saillants et des silhouettes trop maigres. Par contre, ils raffolent des fesses bien rebondies…

Notre gourmandise
Dans nos rêves, on adorerait ressembler à Jessica Alba. Mais dans la vie, on ne sait pas dire non à une part de pizza, un cocktail, un resto…et du coup, on a peur de l’image que l’on renvoie à notre cher et tendre.Tandis que Chéri, lui, adore le fait qu’on ne passe pas notre temps entre deux régimes ou deux décomptes de calories. Les hommes aiment les femmes qui profitent de la vie, un point c’est tout.

Notre fragilité
On a beau essayer de s’endurcir ou de prendre sur nous, on ne peut pas s’empêcher de pleurer devant My girl ou Le roi lion. Mais qu’on arrête de se cacher ou de dissimuler nos reniflements : même s’ils nous charrient à propos de notre hyper-sensibilité, les hommes adooorent les femmes fragiles qu’ils peuvent prendre dans leurs bras musclés pour les consoler…

Notre jalousie
Lecture ponctuelle de ses textos, questions récurrentes sur le physique de ses collègues féminines, petites crises de jalousie régulières en soirée…bon, pas de doute, on est jalouse. Et on flippe que notre jalousie le fasse fuir. Mais même si elle les saoule parfois, notre jalousie (modérée!) flatte souvent ces messieurs : ça leur montre qu’on tient à eux..

Notre mètre cinquante-cinq
On a beau avoir raffolé de soupes durant toute notre enfance, on n’a jamais dépassé le mètre cinquante-cinq au compteur. Du coup, même avec des talons, n’importe quel mec nous dépasse de deux têtes. Un détail qui nous complexe souvent : mini-pouce, ça ne rime pas avec sexy ! Et bien…si, en fait ! Au Sénégal on les appelle « Gatt – Saf ».Les hommes adorent les modèles réduits : ça renforce grave leur côté protecteur et viril…

Notre maladresse
Miss Catastrophe, c’est nous ! Si dans la journée il y a une flaque d’eau, un café à renverser, une gaffe à ne pas louper, on peut être sure que c’est pour nous. Argl, elle est loin l’image de la nana parfaite… Et tant mieux d’ailleurs : rien ne repousse plus les mecs que les femmes qui sont constamment dans le contrôle et jamais dans le lâcher prise. La maladresse, ça donne une petit côté touchant et attendrissant !

Notre côté « maman »
On a beau être spontanée, on est quand même une reine de l’organisation : liste des menus de la semaine, liste des courses, planning des tâches ménagères… OMG, on s’était jurée de ne jamais ressembler à notre mère en vieillissant pourtant ! Pas de panique : même si Chéri ne l’avouera jamais, il adore qu’on prenne tout en main et qu’on le materne parfois. Et oui, les hommes ça reste toujours de grands enfants finalement…

Notre caractère bien trempé
Dans la vie, il y a les filles douces et pleines de tempérance. Et il y a les filles comme nous, qui démarrent au quart de tour, qui ont le verbe haut et qui n’hésitent pas à râler quand bon leur semble. En même temps, les hommes préfèrent largement les râleuses que les nanas trop effacées, trop timides et trop fades qui n’ont jamais d’avis sur rien !

Notre sens de l’humour pourri
L’humour, on adore en faire. Mais malheureusement, on récolte plus souvent des bides que des lauriers : on est la pro des racontages foireux, des blagues pas drôles ou qui jettent un froid. Et alors qu’on pensait que ça ferait fuir Chéri, on s’est aperçue que pas du tout : en fait, il adore que malgré notre collection de bides, on récidive ! Ça montre qu’on n’est pas du genre à se prendre la tête, qu’on est naturelle, et puis ça le fait fondre de nous voir galérer à raconter une vanne minable !

Alissa Brissat

 

Laisser un commentaire