Ads 1

UN PRINCE SAOUDIEN SE FAIT DEROBER UNE MONTRE A 115. MILLIONS DE FCFA

0 56

Les voleurs à la tire qui se sont attaqués à un prince saoudien en villégiature dans la capitale n’ont emporté qu’une montre. Mais le montant de leur butin donne le tournis : 180 000 €  (plus de 117.millions de FCFA) pour un bijou de marque Audemars-Piguet que les malfaiteurs ont arraché du bras du prince Mohammad Bin Adulaziz Al Saud.

Les faits se sont déroulés samedi soir peu avant minuit, et en à peine quelques secondes, devant l’hôtel du Louvre au cœur du Ier arrondissement. Les trois agresseurs attendaient visiblement la sortie de riches clients, en embuscade devant la porte du grand hôtel. Ils ont profité d’un moment d’inattention de leur victime (qui faisait les cent pas devant l’établissement en passant un coup de fil) pour le maîtriser, s’emparer du précieux bijou et pour prendre la fuite.

Un parapluie abandonné par les malfaiteurs

Le prince, victime d’un vol avec violence, n’a pas été blessé. Une plainte a été déposée au commissariat d’arrondissement. Et le parquet a été informé de la mésaventure de ce touriste de 27 ans, accessoirement présenté comme le petit-neveu du roi d’Arabie saoudite.

Un parapluie abandonné par un des trois voleurs lors de sa fuite a été récupéré pour être exploité par les enquêteurs de la police. Le service de la Sûreté Territoriale de la préfecture de police a été chargé de la suite de l’affaire.

Laisser un commentaire