Ads 1

VIDÉO – PROJET « SÉNÉGALDÉVBOSSEA » : LE COLLECTIF POUR LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU BOSSEA DÉNONCE UNE NÉBULEUSE ET EXIGE TOUTE LA LUMIÈRE SUR LES 700 MILLIARDS

0 78

COLLECTIF POUR LA DEFENSE DES INTERETS DU BOSSEAEn conférence de presse ce mercredi 29 janvier à Dakar, le Collectif pour la Défense des Intérêts du Bosséa qui regroupe des jeunes et adultes habitants cette contrée composée des communes d’Oréfondé, d’Agnam, de Thilogne et de Dabia, dans la région de Matam, a vigoureusement dénoncé la grosse nébuleuse qui entoure le Projet « SénégalDévBossea ».

Annoncé à hauteur de 700 milliards de francs cfa, « SénégalDévBossea » a fait l’objet d’une signature le neuf décembre deux mille dix-neuf d’une convention de financement entre le Groupement d’Intérêt Communautaire (GIC) du Bossea, l’entreprise italienne OWAC ENGENEERING COMPANY SRL et le Consortium américain International Business Enterprises (IBE) Inc. USA alors même que certains préalables indispensables à la mise en œuvre de ce genre de projet n’ont jamais été respectés.

Une nébuleuse que le Collectif pour la Défense des Intérêts du Bosséa dénonce avec la dernière énergie, tout en exigeant que la fameuse convention soit, sans délai, mise à la disposition de la population qui doit impérativement l’étudier de façon approfondie et sérieuse, mais aussi le respect des principes de gestion des projets de développement communautaire, gages d’une stabilité sociale.

Dans la foulée, le collectif interpelle l’Etat du Sénégal, le médiateur de la République, ainsi que la société civile sénégalaise qui doivent accompagner davantage les collectivités locales et les populations à la base sur la gestion concertée des ressources de leurs terroirs, comme prévu par le code des collectivités locales.

Nous vous invitons à suivre sur la vidéo ci-dessous, la déclaration du Coordinateur Aliou Hamady BA.

Irama SANÉ

{youtube}X0GHYEHwntg{/youtube}

 

Laisser un commentaire