Ads 1

VIDÉO – FINANCEMENT DU COÛT DE LA SANTÉ DANS LES FOYERS: LA SOCIÉTÉ CIVILE PROPOSE LA MUTUALISATION DES EFFORTS

0 128

Un système de financement de la santé qui fonctionne bien s’assure que les citoyens peuvent avoir accès aux services de santé dont ils ont besoin sans encourir de dépenses insupportables et que les ressources sont utilisées de façon équitable et efficace.

La manière dont les foyers à faibles revenus payent leurs soins de santé est un facteur vital pour faire progresser la couverture santé dans un pays.

Au Sénégal, « entre 40 et 46% des coûts sont supportés par les ménages ».

La révélation a été faite par Mme Mme Khady Fall TALL, Présidente du Forum de la Société Civile Ouest Africaine (FOSCAO/WACSOF). qui s’exprimait à l’occasion d’un atelier d’orientation sur les concepts tels que: le Plaidoyer de mise à niveau et Renforcement de Capacités notamment sur la santé maternelle, infanto-juvénile et la lutte contre le Paludisme.

Atelier organisé dans le cadre de l’exécution du projet NPI/EXPAND, et qui regroupait les vingt-cinq (25) Organisations de la Société Civile (OSC) membres de la plateforme 3CAPSANTE.

Ainsi, pour financer le coût de la santé dans les foyers qu’elle trouve insoutenable, la société civile propose la mutualisation des efforts, tout en plaidant pour qu’une partie de la manne financière qui sera issue de l’exploitation prochaine du pétrole et du gaz au Sénégal soit orientée dans la santé.

Retrouvez sur la vidéo ci-dessous, le plaidoyer de la présidente Mme Khady Fall TALL.

Laisser un commentaire