Ads 1

VIDÉO–BIEN-ÊTRE DES ÉQUIDÉS : L’ONG BROOKE RÉCEPTIONNE DU MATÉRIEL DE MARÉCHALERIE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION

0 8 379

L’Ong Brooke a réceptionné, ce mercredi 23 décembre 2020, du matériel de maréchalerie de dernière génération destiné à la formation des usagers des équidés.

Dans une perspective de professionnalisation du métier de maréchal-ferrant, Brooke Afrique de l’Ouest, en partenariat avec l’État du Sénégal, a lancé la formation de la première cohorte d’apprenants devant être sanctionnée d’un certificat de spécialité en 2021. Ainsi, du matériel de formation provenant du Royaume Uni composé  d’équipements pour la fabrication de fers, d’enclumes, de marteaux, a été réceptionné au port de Dakar.

Le métier de maréchal ferrant entre désormais dans le dispositif de l’apprentissage rénové. Les maréchaux-ferrants sont les personnes qui sont en charge de parer les pieds des chevaux et des ânes ou de mettre le fer autour des sabots des chevaux. Cette forme d’apprentissage traditionnel entre maintenant dans le cadre du processus de modernisation. En effet, l’Ong  Brooke Afrique de l’Ouest, en partenariat avec l’État du Sénégal, a lancé la formation de la première cohorte d’apprenants devant être sanctionnée d’un certificat de spécialité en 2021.

«Nous venons de réceptionner du matériel  destiné à la formation de maréchalerie.  L’acquisition de ce matériel va permettre de développer leurs compétences et leurs connaissances. En Afrique de l’Ouest nous n’avons pas de maréchal ferrant certifié. Nous avons des maréchaux–ferrants qui sont des forgerons ou des menuisiers métalliques qui ont acquis un savoir traditionnel et qui de leur mieux s’adonnent à cette tache de parage ou de ferrage des équités de trait. Nous avons développé un partenariat avec le ministère de la formation professionnelle pour l’ouverture du premier certificat de spécialité en maréchalerie. Donc à partir du mois  de janvier 2021, nous allons former 60 jeunes aux métiers de maréchal ferrant au niveau du centre de formation polytechnique de Thiès sur une durée de 6 mois», a souligné Emmanuel Bouré SARR directeur régional de l’Ong Brooke en Afrique de l’Ouest hier, mercredi 23 décembre lors de la cérémonie de réception de ce matériel.

Après ces 6 mois  de formation, ces jeunes sortiront avec un diplôme qui leur permettra d’exercer leur métier. Ce matériel qui vient du Royaume Uni a un coût global de 4 millions Fcfa et  le curriculum de formation  tourne  autour de 8  millions Fcfa. «Aujourd’hui nous  faisons du métier de maréchal–ferrant une profession et nous l’ouvrons à des jeunes qui sont intéressés à acquérir un savoir nouveau. Donc la maréchalerie devient une nouvelle profession», a fait comprendre M. SARR.

Aussi, le Pr Ousmane Adama DIA, directeur de l’apprentissage au ministère de l’Emploi de la formation professionnelle de l’apprentissage et de l’insertion a fait part que l’État a pris l’option de moderniser cette forme d’apprentissage qui est maintenant reconnue comme une école au même titre que les centres de formation professionnelle et technique.

Laisser un commentaire