Ads 1

SENSIBILISATION SUR LE PORT DU MASQUE À DAKAR : LA JEUNESSE PRISE COMME LOCOMOTIVE

0 93

Le Port autonome de Dakar et la Senelec ont décidé d’impliquer les jeunes du département de Dakar, dans la distribution et la sensibilisation du port de masque, pour freiner la propagation du coronavirus.

Dans le cadre de la sensibilisation sur le port obligatoire du masque en cette période marquée par la propagation de la pandémie Covid-19, le Port autonome de Dakar (Pad) et la Société sénégalaise d’électricité (Senelec) comptent sur les jeunes du département de Dakar pour réussir le pari. Les deux sociétés nationales ont concrétisé leur projet, hier, à l’occasion d’une cérémonie de lancement ‘’Takal sa masque’’ présidée par le préfet du département de Dakar, Alioune Badara Samb. Selon le directeur général du Pad Ababacar Sédikh Bèye, le choix des jeunes contribuera à diminuer le taux de la contamination, grâce à sa capacité de résilience.

‘’Nous avons plus de 150 000 masques qui seront distribuées par les jeunes. Ce choix n’est pas fortuit, puisque c’est un paradoxe de constater que les jeunes résistent mieux que les autres couches. Ils doivent donc non seulement sensibiliser, mais aussi prendre garde et veiller à sécuriser les personnes les plus vulnérables, celles qui restent à la maison. Le rôle de la jeunesse est très important. A partir du moment où elle prend conscience de la gravité de la situation, il nous sera possible de stopper le virus dans un délai court. Il y a plus de 2 700 malades sous traitement. Et si on ne fait pas attention, ça peut se multiplier rapidement’’, a-t-il indiqué.

Pour M. Bèye, l’opération ‘’Takkal sa masque’’ s’inscrit dans la dynamique de répondre à l’appel du chef de l’Etat pour l’élimination de la pandémie. ‘’Face à cette situation et en l’absence de vaccin et de médicaments contre le virus, la Senelec et le port ont décidé de mutualiser leurs initiatives et moyens pour opposer à la pandémie une riposte efficace afin d’aider notre pays à sortir le plus rapidement possible de cette crise qui dure depuis 5 mois’’, ajoute-t-il.

Il a aussi souligné que leur objectif est de sillonner les 19 communes du département de Dakar, épicentre de la pandémie, pour distribuer des masques aux habitants des zones traversées, afin de les sensibiliser davantage sur la réalité de la pandémie et de renforcer leurs mesures barrières.

Le directeur général de la Senelec, Pape Mademba Bitèye, a insisté sur l’obligation des deux sociétés publiques à s’engager dans la lutte contre le coronavirus dans la capitale et dans les autres régions du pays. ‘’Si Dakar est devenu l’épicentre de la pandémie, il est tout à fait normal, face à notre responsabilité sociétale et citoyenne, de nous mettre au-devant de la scène pour faire face à la maladie et d’être aux côtés des autorités sanitaires du pays pour combattre la maladie. C’est pourquoi nous nous sommes joints au Port autonome de Dakar pour pouvoir, ensemble, mutualiser nos forces et conjuguer nos efforts avec les jeunes du pays, pour qu’on puisse gagner ce combat qui appelle une responsabilité individuelle d’abord et une responsabilité collective ensuite’’, a-t-il souhaité.

Laisser un commentaire