Ads 1

PUBLICATION DES RAPPORTS DES ORGANES DE CONTRÔLE : LE MOUVEMENT « YEURMEUNDE » FÉLICITE LE PRÉSIDENT DIOMAYE FAYE ET ACCUSE CERTAINS SYNDICALISTES DE VOULOIR LAVER À GRANDE EAU LEURS DIRECTEURS

0 337

La décision prise par le président de la République d’ordonner la publication des rapports des organes de contrôle, concernant la période 2019- 2024, a été positivement accueille par l’écrasante majorité des citoyens sénégalais.

C’est le cas du Mouvement « YEURMEUNDE » qui considére que « cette décision, qu’il soutient totalement, est la suite logique des principes de transparence et de bonne gouvernance en tant qu’axes majeurs du Projet pour lequel les sénégalais ont massivement voté le 24 mars dernier », tout en fustigeant « l’attitude de syndicalistes comme ceux de l’Office National de l’assainissement, du Port Autonome de Dakar et de la Rts, voulant laver à grande eau des directeurs dont l’audit de la gestion n’est pas encore entamé ou terminé,… »

Voici l’intégralité du communiqué tel que reçu à la rédaction de Dakarmedias.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE :

SAVOIR RAISON GARDÉE

Lors de son deuxième conseil des ministres tenu le 17 avril avril dernier, le président Bassirou Diomaye FAYE avait ordonné

Le Mouvement « YEURMEUNDE » se félicite que le Président de la République a ordonné lors du Conseil des Ministres du 17 Avril 2024 la publication des rapports des organes de contrôle que sont l’OFNAC, l’GE et la Cour des comptes concernant la période de gestion 2019-2024.

Le Mouvement considère en effet qu’une telle décision qu’il soutient totalement, est la suite logique des principes de transparence et de bonne gouvernance en tant qu’axes majeurs du Projet pour lequel les sénégalais ont massivement voté le 24 mars dernier.

Par conséquent les patriotes de « YEURMEUNDE » ne sauraient comprendre l’attitude de syndicalistes comme ceux de l’Office National de l’assainissement, du Port Autonome de Dakar et de la Rts, voulant laver à grande eau des directeurs dont l’audit de la gestion n’est pas encore entamé ou terminé, dans le cadre de l’état des lieux global envisagé par le nouveau régime. Comme si, malheureusement et par ces temps qui courent, le rôle d’un syndicat n’est plus de défendre les intérêts matériels et moraux des travailleurs.

Le Mouvement « YEURMEUNDE » exhorte donc les nouvelles autorités à poursuivre l’exigence de reddition de compte à toutes les personnes concernées en mettant à la disposition des juridictions compétentes les rapports en question afin que toutes les conséquences en soient tirées, conformément à la loi et dans le cadre du respect des principes qui gouvernent une bonne administration de la justice .

C’est ici le lieu de proposer au gouvernement la déchéance de toute personne déjà épinglée dans sa gestion par un corps de contrôle de son droit de postuler à des responsabilités publiques dans le cadre de l’appel à candidature prévu pur certains postes.

Fait à Dakar le 19 avril 2024
Pour le Mouvement « YEURMEUNDE »
LE PRESIDENT Djibirl DIAGNE alias DIAGNE SOLUTIONS

Laisser un commentaire