Ads 1

OUI, LE SÉNÉGAL A ENCORE, ET ENCORE, BESOIN DU PRÉSIDENT MACKY SALL, LE VISIONNAIRE (Par Mamadou Moustapha FALL)

0 175

Ça y est. Le Conseil constitutionnel confirme définitivement les résultats du scrutin du 31 juillet 2022 proclamés par la Commission nationale de Recensement des Votes. C’est le lieu de féliciter le peuple sénégalais pour sa maturité et son sens élevé du devoir civique. Partout au Sénégal, les citoyens ont voté dans le calme avec, à la fin des opérations électorales, une victoire incontestable de la coalition Benno Bokk Yaakaar qui engrange 1 518 137 voix, suivie de la coalition Yewwi Askan wi avec 1 071 137 voix et la coalition Wallu avec 471 517 voix. L’écart de 446 998 voix sur Yewwi Askan wi montre que malgré les trahisons de certains malhonnêtes, malgré les menées de factions malhonnêtes, malgré la partialité de certains organes de presse à la solde de partis politiques et en dépit des délires paranoïaques d’une opposition manipulatrice, Benno Bokk Yaakaar arrive devant, contre vents et marées.

Ces élections montrent encore une fois que le Président Macky Sall est dans le cœur des Sénégalais qu’il a sortis de l’obscurité en misant sur le mix énergétique qui aboutit au dépassement du gigawatt, sur l’accès universel à l’eau potable qui étanche la soif de nos campagnes les plus reculées, sur l’accès aux intrants agricoles qui boostent le secteur primaire, sur la construction d’infrastructures de connectivité qui désenclavent et facilitent les déplacements et le transport de biens (BRT, TER, autoroutes, autoponts et autres ouvrages de franchissement, échangeurs, navires, nouveaux avions de ligne, relance du chemin de fer, ports, pistes, aéroports régionaux, dragage des estuaires, nouveaux bus et autobus, etc.).

Que dire des efforts louables dans les secteurs éducatif (ENO, ISEP, salles de classe, lycées, collèges, BST, CFP, augmentation des bourses, baisse du ticket de restauration, réhabilitation des lycées techniques, hausse substantielle des salaires, valorisation des enseignantes chercheures de nos universités, ouverture de nouvelles universités, etc.), sanitaire (revalorisation salariale des agents de santé, construction de six hôpitaux modernes et dizaines de centres de santé et de centaines de postes de santé, relèvement du plateau technique des structures sanitaires, politique de gratuité pour diverses prestations, lutte efficace contre les pandémies, renforcement du matériel roulant, etc.), sécuritaire (multiplication des structures de sécurité, modernisation de la BNSP, revalorisation salariale des agents de tous les ordres, renforcement des équipements, etc.), sportif (Dakar Arena, Arène nationale, Stade Me Abdoulaye Wade, programme de réhabilitation de stades, efficacité dans le pilotage du sport induisant des résultats probants)…

A ces performances, il faut ajouter le tiercé magique – PUDC, PUMA, PROMOVILLES qui gomme les inégalités, une bonne maîtrise de l’équilibre macroéconomique avec une gestion saine, rigoureuse et axée sur les résultats ainsi qu’une diplomatie qui allie fermeté, ouverture, audace, actions pour l’unité africaine et réponse aux grands défis de la planète.

La liste des prouesses de notre Président est longue. Ce qui nous conduit à la conclusion que son travail pour le Sénégal est loin d’être terminé car il demeure un leader, un visionnaire et un militant convaincu de l’équité sociale et territoriale de notre cher pays. Il est également un grand timonier d’une Afrique debout qui fait entendre sa voix, sans complexe, et fait prévaloir ses droits et son rang dans un monde en perpétuelle mutation.

C’est le lieu de féliciter les Sénégalais qui ont fait preuve de discernement en choisissant d’être du côté de la stabilité et de la cohésion sociale dans le respect des valeurs cardinales en tournant le dos aux professionnels de la calomnie, aux as du mensonge, aux « prophètes » du chaos et du désordre et aux insulteurs de la toile qui n’ont que les contrevérités comme sujet. Dieu merci ! Le Sénégal a encore montré sa grandeur en administrant une nouvelle déconvenue à tous ceux qui ont attendu vainement une hypothétique braise sur laquelle souffler. Merci à ceux qui ont refusé de suivre les opposants de salon et les rêveurs qui n’ont que leur clavier pour exister.

L’histoire entre le Président et son cher Sénégal a de bons jours devant elle avec, à la clé, de nouvelles réalisations et de nouveaux challenges qui confirmeront, dans des délais non prohibitifs, l’émergence de notre cher pays, au grand bénéfice des populations. On n’attaque jamais le Président Macky Sall sur ses réalisations car c’est « lamb dac, xool gis, deglu degg ». Les faits, têtus qu’ils sont, prennent toujours le dessus sur les procès d’intention.

Félicitations encore au Président Macky Sall, l’homme qui construit, pierre après pierre, le Sénégal de nos rêves.

Mamadou Moustapha FALL, Professeur, Directeur de l’Action médico-sociale.
Email : moustaphaby2000@yahoo.fr

Laisser un commentaire