Ads 1

OPÉRATION DE de LA CATARACTE : L’ONG DIRECT AID SE DÉPLOIE À THIÉS

0 92

En partenariat avec le ministère de la santé et de l’action sociale, L’Ong humanitaire Direct Aid Society a organisé du 8 au 12 décembre un camp gratuit de chirurgie de la cataracte à l’intention des populations de la région de Thiès. Selon
Mawla Oumar Barry, représentant de l’ONG Direct Aid renseigne qu’à la fin de cette campagne à Thiès plus de 1200 patients seront opérés avant de rappeler qu’ils comptent pérenniser leur partenariat avec le ministère de la santé: « en tant qu’ONG, nous serons toujours présents pour aider toutes les personnes dans le besoin surtout en ce qui concerne les opérations ophtalmologiques.

Lors de son intervention, Moctar Dieng Badiane, médecin ophtalmologiste et coordonnateur du programme national de promotion de la santé oculaire au ministère de la santé et de l’action sociale est revenu sur cette collaboration qui prend en charge des milliers de patients à travers le Sénégal chauque année.

« Nous sommes à notre avant dernière campagne de chirurgie du caracte au centre de santé 10ème de Thiès dans le cadre du partenariat qui nous lie avec l’ONG Direct Aid avec la technique de phaco-émulsification que les profanes appellent le laser ».
Pour Dr Badiane ce partenariat avec l’ONG koweïtienne leur permet aussi d’aller vers le transfert des compétences dans la mesure où les praticiens ophtalmologistes et d’autres personnels de la santé bénéficient d’un renforcement de capacités dans la technologie qu’est la phaco-émulsification.

Ce dernier renseigne que cette campagne rentre dans l’optique de la prise en charge de personnes laissées en rade dans la prise en charge de routine : « au Sénégal, dans toutes les régions et départements, il y a des unités qui prennent en charge quotidiennement la cataracte mais souvent il y a des difficultés d’accès soit géographique ou financière et au cours de ce genre d’occasions que nous prenons en charge ces personnes qui n’ont pas pu l’être dans les unités de routine », explique-t-il.

Dr Badiane d’informer qu’au Sénégal, qu’en ce qui concerne la prise en charge de la cataracte, la compétence est non négligeable. « Depuis plus de trois décennies, les populations sont bien prises en charge par les ophtalmologistes selon les normes de l’OMS quelle que soit la technique utilisée », a expliqué le coordonnateur du programme national de promotion de la santé oculaire au ministère de la santé et de l’action sociale qui rappelle, dans la foulée, qu’au Sénégal il existe plusieurs causes de cécité de mal voyance que sont cataracte, le trachome (une conjonctivite banale qui atteint les yeux qui, à la longue peut entraîner la cécité), le diabète, le glaucome, entre autres.

Pour sa part, Dr Amadou Mbaye Diouf, médecin chef du district sanitaire de Thiès qui a acceuilli le camp au centre de santé de 10ème s’est dit honoré d’abriter un tel évènement qui participe à soulager les malades atteints de la cataracte.

« C’est un honneur quand-même d’accueillir ce camp de cataracte qui est une activité extrêmement importante pour les populations mais aussi pour les autorités sanitaires de la région de Thiès. Il faut dire que par rapport à la valeur financière de cette opération et comme vient de le dire le partenaire, c’est plusieurs millions de francs, minimum 50 millions nonobstant les médicaments, la radio et la biologie, ce qui fait que en fait c’est une opération d’envergure qui va permettre de soulager plus de 1200 patients », a dit Dr Amadou Mbaye Diouf, médecin chef du district sanitaire de Thiès.

Aly Saleh

Laisser un commentaire