Ads 1

L’HOMMAGE D’UN DISCIPLE À SON MAÎTRE (Pape Sadio THIAM)

0 12 282

Pour la communauté universitaire, Mamoussé DIAGNE fait partie des professeurs les plus respectés de l’université de Dakar. Ses pairs le respectent et l’admirent non pas parce qu’il a été premier agrégé en philosophie, mais par son humanité et son urbanité. Mamoussé est la figure du philosophe, c’est-à-dire ce postulant à la sagesse chez qui savoir et savoir-être sont indistinctement au service de l’homme.

Il n’y a aucune rupture entre la discipline qu’il enseigne, sa façon particulière de l’enseigner et son mode, ou plutôt son art, de vivre. S’il est difficile de faire l’unanimité parmi les étudiants, surtout ceux en philosophie, Mamoussé DIAGNE est probablement l’exception qui confirme la règle.

Les étudiants en philosophie le « contemplent » quasiment : pédagogue jusque dans la diction et la gestuelle, il magnétise son auditoire et tisse avec l’étudiant une relation de confiance et d’estime qui transcende la rigueur des évaluations et les aléas de la réussite.

Un cours de Mamoussé DIAGNE est d’une préciosité telle qu’aucun étudiant ne s’aventurerait à le sécher. L’homme qui décortique et enseigne le Prince de Machiavel comme personne ne le fait est à lui seul la synthèse des enseignements qui font du département de philosophie l’un des plus cotés de l’université Cheikh Anta Diop. Il n’y a aucune rupture entre la discipline qu’il enseigne, sa façon particulière de l’enseigner et son mode, ou plutôt son art, de vivre. S’il est vrai, comme le rappelle P. Hadot, que chez les Grecs, le choix d’une école philosophique est d’abord et avant tout le choix d’une école de vie, chez Mamoussé aussi on peut dire que la philosophie est carrément une vie.

La sobriété qui a caractérisé les philosophes, y compris même ceux qui se réclament de Dionysos (dieu de la vigne et du vin, donc de la démesure) est, chez le philosophe sénégalais, un culte. Comment ne pas tomber sous le charme d’un professeur aussi élégant dans le verbe que dans la prestance ; dans le savoir que dans l’éthique ?

Mamoussé DIAGNE dans une salle de classe ou dans un amphithéâtre est une clé qui ouvre les philosophies les plus hermétiques. C’est dire que la pédagogie chez lui est un art qui produit à la fois beauté et savoir dans un même élan. Pour chaque génération d’étudiants en philosophie, Mamoussé DIAGNE est un professeur dont les cours, de la première année à la maîtrise, sont une véritable propédeutique à la réflexion. Mamoussé est l’incarnation de la réponse à la question « comment enseigner les contenus les plus complexes sans ennuyer ? ».  L’œuvre de Mamoussé DIAGNE serait une espèce de symphonie inachevée si elle n’avait pas une dimension politique. S’il est vrai que Socrate se refusa de faire de la politique parce que cela lui semblait incompatible avec la justice, Sartre fut un philosophe très engagé. Il en est de même pour Mamoussé DIAGNE : acteur de Mai 68, il n’a certes pas fait de la politique un métier, mais il lui a consacré son temps de loisir. L’otium (loisir) dont on dit qu’elle est la mère de la philosophie est aussi pour beaucoup d’intellectuels le statut de la politique. Jamais chez lui la politique n’a été envisagée comme autre chose qu’un ensemble de recettes et d’idées susceptibles de rendre la cité heureuse.

Pape Sadio THIAM

Laisser un commentaire