Ads 1

LES 5 PREUVES QUE MACKY NE SERA PAS CANDIDAT EN 2024… RÉVÉLATIONS !

0 906

Il laisse planer le suspense sur sa candidature à l’élection présidentielle de 2024. Le président Macky Sall qui va boucler ses 12 ans de pouvoir, a créé une situation conflictuelle en ne dévoilant pas ses intentions réelles sur sa candidature. L’opposition l’accusant de vouloir briguer le mandat de trop, ce 3ème mandat qu’il avait farouchement combattu sous le régime de Wade. Et ses partisans qui ont interprété ce flou comme une ruse politique du Président Macky Sall, le poussent à se présenter pour la 3ème fois. Mais Dakarmedias est en mesure de vous prouver que le président Macky Sall ne briguera pas un 3ème mandat. Révélations exclusives sur 5 éléments de preuve !

Le oui et le non qui déroutent l’opposition

Depuis 2021, le président tangue entre le oui et le non concernant sa candidature à un 3ème mandat consécutif. Macky Sall maintient le flou et déroute l’opposition. Cette dernière ne sait à quelle stratégie s’en tenir en 2024. Macky Sall veut être assuré avant tout que tous ses arrières vont être gardés avant d’annoncer publiquement qu’il ne sera pas candidat en 2024. Lui-même a fait adopter une nouvelle Constitution en 2016. L’article 27 de celle-ci stipule que : « Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ».

Cela Macky Sall en est conscient. S’il a fait adopter cette disposition à la suite d’un référendum, c’est que Macky Sall n’entend pas que celle-ci soit violée. Il l’a dit et maintes fois dit qu’il a tout verrouillé. Alors, à quoi sert ce débat stérile comme quoi, que Macky Sall sera candidat à un troisième mandat en 2024. Et le président Macky Sall est accusé par l’opposition qui a fait de la lutte contre le 3ème mandat, son cheval de bataille.

Le combat d’arrière-garde de l’opposition

En réalité, tout ceci n’est qu’un combat d’arrière-garde que mène l’opposition. Elle est soutenue en cela par d’autres opposants qui se déguisent sous le manteau de société civile. Pour mener à bien son combat, car complètement déroutée, l’opposition n’attaque Macky Sall que sur deux fronts : le 3ème mandat et les scandales financiers de ses collaborateurs. « Macky Sall a travaillé mais… » disent les opposants. Quelle stupidité !

L’opposition se trompe lourdement sur le 3ème mandat. Et, il y a plusieurs éléments pour démonter son assertion. Il y a le 1er élément parvenu à Dakarmedias. Selon une source interne à la Présidence et dans son entourage proche, « le Président Macky Sall tiendra parole et ne se présentera pas en 2024 ». Cette même source nous renseigne que « si le Président voulait présenter sa candidature, il l’aurait fait depuis longtemps car rien ne l’empêche de candidater. Ce n’est même plus une hésitation mais une certitude que Macky Sall ne briguera pas un troisième mandat ».

Et un 2ème élément pour étayer que Macky Sall n’a nullement l’intention de se présenter en 2024. « Des membres de sa famille se sont réunis et ont fait une délégation pour demander au Président de ne pas se présenter en 2024. Le Président les a remerciés et a dit qu’il y pense aussi ».

Benno Bokk Yaakaar déroute l’opposition et la société civile

Le 3ème élément pour contredire toujours l’opposition et la société civile fumiste qui l’accompagne, Benno Bokk Yaakaar qui prônait la candidature de Macky Sall, commence à changer de discours en disant que « Benno choisira un candidat le moment venu ». Un ministre et responsable politique de Benno l’a dit dans un discours il y a de cela une semaine. En réalité, Benno Bokk Yaakaar et a déjà son plan B, si Macky Sall ne sera pas candidat en 2024. Mais, tout ceci, c’est pour mieux endormir l’opposition qui ne voit rien venir, car aveuglée par son combat d’empêcher Macky Sall d’être candidat en 2024.

Le 4ème élément qui montre encore que Macky Sall brouille les pistes mais qu’il ne sera pas candidat en 2024, c’est que depuis 3 semaines, le Président a lâché un membre influent de Benno, longtemps caché sous ses ailes. Ce protégé de Macky Sall ne rate plus un meeting des différentes bases de Benno à travers le Sénégal. En moins d’un mois, il a présidé des meetings à Dakar, Saint-Louis et Kaffrine. Benno Bokk Yaakaar est en train de dérouter l’opposition.

Macky Sall brouille les pistes

Enfin, il y a un 5ème élément. Sur le plan politique, on voit moins le Président sur le terrain. On voit plus ce grand responsable qui se retrouve partout. Il sillonne les bases et va à la rencontre des porteurs de voix chaque soir. Pendant que l’opposition chauffe les rues et épuise ses forces, Macky envoie ce responsable dans le fin fond du Sénégal… Macky Sall a réussi le plus dur. Il a piégé Ousmane Sonko qui en cherchant se soustraire à l’action de la justice dans des dossiers où il est poursuivi, n’a pas échappé à une perte de tous ses droits civiques à l’issue du verdict de l’affaire Adji Sarr.

Ce faisant, Ousmane Sonko ne peut plus constituer une menace pour le Président Macky Sall en 2024. Macky Sall peut donc se retirer après avoir bien assuré ses arrières, après avoir réussi à réduire Ousmane Sonko à sa plus simple expression.

Laisser un commentaire