Ads 1

Le Nguer

0 356

Description :Arbuste de 3 m de haut, à écorce grise aux rameaux duveteux. Feuilles gris vert, solitaires ou opposées, ovales à ovales allongées, de 2,5 à 6 cm sur 1,5 à3,5 cm, sommet arrondi ou mucroné, base arrondie ou cordée duveteuses sur les deux faces et criblées de glandes noires dessous, nervures latérales fines. Inflorescences en têtes globuleuses, jaune verdâtre, enfermées d’abord dans un involucre de bractées qui se séparent ensuite en 4 segments, portées par de courts pédoncules axillaires. Calice à 5 lobes criblés de points noirs, corolle de 5 pétales, et 10 étamines filiformes. Fruits allongés, de 3,5 cm de longueur, longuement velus argenté rosé, rayonnant à plusieurs du bout d’un pédoncule commun, comme les pattes velues d’une araignée.

Floraison :

Pendant presque toute l’année, lorsqu’elle est feuillée. Fleurit souvent deux fois par an, en fin de saison des pluies et durant la saison sèche.

Habitat :

Surtout en zone soudano-soudanienne, sur sols sableux, lessivés ou épuisés, jachères, stations arides. Plante pionnière disséminées par le bétail dans les jachères, elle est aussi un indicateur du surpâturage.

Commune dans toutes les régions littorales du Sénégal.

Utilisations :

Feuilles et rameaux broutés par les animaux d’autant que les feuilles restent longtemps pendant la saison sèche. Les fruits sont aussi mangés par les moutons et les chèvres. Le bois sert de combustible. On utilise les pousses assez longues pour des tressages (charpentes des toits).

Très nombreux usages médicinaux : Feuilles contres diverses maladies internes, la lèpre (préventif), nombreuses maladies dermatologiques, fortifiant sous forme de tisane diurétique, stocomale et antitussique. Pilées avec de la bouillie de mil, des feuilles sont efficaces contre la diarrhée et stimulent la lactation. Les décoctions et les bains se prennent en cas de rhume et de malaria.

Racines et bois des rameaux utiliés pour les soins dentaires. La décoction de racines est utile contre la diarrhée, la dysenterie etc. L’écorce a beaucoup d’usages.

En art vétérinaire, on l’utilise pour régler la digestion et augmenter la lactation. Insecticide (la fumée de branches éloigne les mouches et moustiques.

Laisser un commentaire