Ads 1

‘’LE DISCOURS DU PRÉSIDENT A FINI DE RASSURER LES PLUS SCEPTIQUES ET LES NÉGATIVISTES” (MOUSSA SOW, COORDONNATEUR DES ÉTUDIANTS DE L’APR)

0 59

photo SowIls étaient des centaines à écouter religieusement le discours à la Nation du chef de l’Etat. Après quoi, les étudiants républicains, par la voix de Mousa Sow déclarent: “nous n’avons pas besoin de dire que les soucis des sénégalais vont bientôt se dissiper. Tout a été expliqué de manière à convaincre les plus sceptiques et les plus grands négativistes. Comme quoi, Macky assure et rassure ”, se réjouissent-ils.

“Dans un discours de 14 minutes, le chef de l’Etat a plutôt montré ’image d’un président rassembleur et combatif, rappelant son bilan combien élogieux au cours de l’année écoulée. Aux annonces, le président de la République a convaincu tout simplement qu’il reste l’homme qui rassure. Et les étudiants républicains savourent ce qu’ils considèrent comme une première victoire en perspective à 2019, car, il a choisi d’expliciter les chantiers qui vont lui permettre de renouveler son mandat. “En somme, une véritable impulsion ou un coup de fouet à ce qui traine pour soulager les souffrances des populations”, fait noter le coordonnateur des étudiants de l’APR. Qui ajoute: “Et comme le veut la tradition, le chef de l’Etat a commencé par jeter un regard économique rétrospectif sur l’année écoulée. Macky a souligné l’embellie de notre économie et se réjouit du taux de croissance estimé à 6,8% en 2017, et une perspective de plus de 7% en 2018. Ce qui dénote d’une des meilleures performances économiques en Afrique.

“Des performances, pour reprendre ses propos, qui seront encore meilleures avec l’exploitation prochaine des ressources pétrolières et gazières de notre pays. D’ailleurs, il a annoncée qu’un projet de loi sur le pétrole et le gaz sera soumis à l’Assemblée nationale au cours de l’année 2018”, exhibent les étudiants.

Evoquant la question de la paix, le chef de l’Etat a privilégié un discours consensuel et sans rugosité. ‘’J’ai surtout à cœur de vous entretenir de ce qui nous rassemble et nous unit en tant que Nation. Au-delà de nos convictions et choix individuels, le récit de notre histoire et la fibre émotionnelle qui relie chacun de nous à cette histoire nous rappellent, en effet, que nos sorts sont indéfectiblement liés’’, avait lu Macky.

Mieux, poursuit Moussa Sow, “il reste disponible et ouvert à toutes et à tous, sur le chemin qui nous mène vers notre destin commun, dans l’unité et la paix. Il parle même d’une paix sans vainqueurs, ni vaincus, avant de renouveler à toutes les parties prenantes l’appel au dialogue.
Pour toutes ces raisons, nous félicitons le chef de l’Etat pour le succès obtenu et lui souhaitons, avec le gouvernement et toute la nation, une bonne année pour mettre ce pays sur les rampes de l’émergence”.

Youssouf NDIONGUE

Laisser un commentaire