Ads 1

DÉCRYPTAGE : MACKY EN IMPÉRATIF CATÉGORIQUE POUR 2018 & BOUNE ABDALLAH EN TÉNACITÉ (PAR Dr OUSMANE BIRAM SANÉ, ÉCONOMISTE-FINANCIER)

0 78

DECRYPTAGE MACKY OBSComme chaque semaine, le Dr Ousmane Biram SANE, Economiste-Financier, tente avec l’œil du spécialiste, de contextualiser, d’expliquer et de commenter pour nous les faits saillants du communiqué du conseil des ministres.

Aujourd’hui, il nous revient ici encore, dans un style qui lui propre, sur le regard qu’il porte sur le premier conseil des ministres de l’année 2018.

 

Décryptage:

Jamais un communiqué de Conseil des Ministres (CdM) n’a été aussi impérieux. Le 1er CdM de l’année consacre la mise sous pression du Gouvernement DIONNE II par le Président de la République.

Jugez en vous-même :

On y retrouve les expressions suivantes : matérialisation effective et pragmatique, respect scrupuleux, l’impératif, les meilleurs délais, l’urgence, démarrage immédiat, je n’ai fait que citer.

Tout ça par rapport à quoi ?

Réponse : Par rapport aux politiques sociales de soutien aux couches vulnérables et de promotion de l’emploi des jeunes !

Eh oui, le temps politique est court, trop court et le compte à rebours est déclenché pour la présidentielle de 2019.

Si l’on décrypte bien son message, Macky veut qu’aux salaires de fin janvier 2019, émargent 10 000 jeunes Sénégalais à raison de 40 000 FCFA par jeune dans le cadre de l’enveloppe de 5,4 milliards FCFA que l’Etat a mis en place au titre du projet innovant « Formation – Ecole – Entreprise ». Ce projet vise à accorder des stages à des jeunes apprenants pour une 1ere immersion dans le monde professionnel.

Puisque que le PM ne prendra pas tout seul cette pression, il la redistribuera à ses Ministres. Il est dès lors évident que les Ministres devront être capables de travailler sous pression et d’avoir une ténacité sans quoi ils détesteront les mercredis matin comme certains écoliers détestent les lundis !

Tout ceci montre de façon très sérieuse l’engagement résolu du PR pour satisfaire la demande sociale et redistribuer les fruits de la croissance économique suite à son embellie.

Autre temps fort du CdM, c’est le renouvellement de l’appel au dialogue que le PR a émis, il le lie à la nécessité de garantir une paix sociale et des progrès économiques pour les populations et de donner une image internationale positive du Sénégal et de sa démocratie comme l’a si bien fait l’ambassadeur Fodé Seck et son équipe sur les 2 ans d’occupation par le Sénégal du fauteuil de membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations-Unis. Ce qui lui a valu les félicitations du PR et qui lui vaut les miennes également !

A la semaine prochaine pour un autre décryptage du communiqué du CDM.

Je vous serre la main.

Dr Ousmane Biram SANE, Economiste-Financier,

Laisser un commentaire