Ads 1

LANCEMENT D’UN PROJET DE RENFORCEMENT DE L’ASSURANCE QUALITÉ DANS L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR SÉNÉGALAIS

0 58

ASSURANCE QUALITE DANS LENSEIGNEMENT SUPERIEURL’UNESCO, de concert avec le gouvernement municipal de Shenzhen (Chine), a procède ce mercredi à Dakar, au lancement officiel d’un projet de renforcement de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur au Sénégal.

Cette rencontre qui s’est déroulée dans un complexe hôtelier de la place est une initiative qui s’inscrit dans le cadre d’un projet intitulé « Renforcer l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur en Afrique ».

Elle se tient en prélude à l’ouverture d’un atelier de formation des experts évaluateurs externes de l’ANAQ-Sup, l’Autorité nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur du Sénégal.

L’objectif visé par ce projet est le renforcement des systèmes de l’enseignement supérieur africains, avec le soutien du peuple de la Chine et grâce à la contribution financière du gouvernement municipal de Shenzhen.

Sa mise en œuvre est prévue dans la période 2017-2020, et concerne 10 pays africains, à savoir la Côte d’Ivoire, l’Égypte, la Gambie, le Malawi, le Mali, la Namibie, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Zambie.

Dans un souci d’efficacité, sa coordination sera confiée à la Division des politiques et des systèmes d’apprentissage tout au long de la vie de l’UNESCO, en collaboration avec ses Bureaux à Abuja, Dakar, Harare et celui du Caire.

Selon le Pr Alioune DIEYE de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontosmatologie de l’UCAD, par ailleurs expert de l’ANAQ-SUP, « Il faudrait que les enseignants-chercheurs soient suffisamment motivés pour maintenir cette qualité. Non seulement la maintenir mais aller plus loin. C’est-à-dire que le Sénégal puisse servir de hub dans la sous-région francophone surtout pour former d’autres partenaires pour que eux aussi puisse améliorer leur enseignement supérieur ».

Irama SANÉ

{youtube}a4pBevA0-Fc{/youtube}

Laisser un commentaire