Ads 1

L’AGRICULTURE CLIMATO-INTELLIGENTE, UNE SOLUTION À LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE

0 159

Le sixième rapport du Groupe d’Experts Inter Gouvernemental sur le Climat (GIEC) a révélé que les changements climatiques ont causé la baisse des précipitations et l’augmentation de la variabilité interannuelle, l’occurrence d’évènements météorologiques extrêmes (vents violents, vagues de chaleur ou de froid, averses produisant des inondations, la régression de la durée de la saison des pluies, la baisse du nombre de jours de pluies, le retard ou l’arrêt précoce des pluies et l’augmentation de la fréquence des pluies à intensité exceptionnelle etc.). Cette situation non reluisante met en danger la survie des systèmes agro-sylvo-pastorales et halieutiques et peut aggraver les performances déjà mitigées du secteur primaire et notamment de l’agriculture et en impactant directement la sécurité alimentaire des populations.

Face à cette situation il est proposé la mise à l’échelle d’options d’Agriculture Climato-Intelligentes éprouvées dans toutes les zones agroécologiques pour garantir une souveraineté alimentaire durable.
Il s’agit de renforcement de la résilience des systémes humains et alimentaires dans les domaines de la production végétale, l’élevage, la pêche et la foresterie, les ressources en eau, l’énergie, j’en passe à travers l’Adaptation, l’Atténuation afin de garantir une Sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations.

L’engagement de tous les acteurs autour de la mise à l’échelle des pratiques climato-intelligentes permettra de, couvrir les besoins alimentaires des populations, garantir la souveraineté alimentaire et de mettre le pays dans une dynamique accélérée de l’émergence avec un sous-secteur agrosylvopastoral et pêche très productif résilient et une gestion durable des énergies renouvelables et des ressources en eau.

En termes d’impact socio-économique de la mise à l’échelle des options d’Agriculture Intelligente face au Climat (AIC), il est attendu le soutien des terroirs en infrastructures et équipements de production, l’amélioration de la gouvernance locale, un meilleur accès aux capitaux et financement de production.

Tout ce dispositif mis en œuvre, permettra l’autonomisation des couches vulnérables et en particulier les jeunes et les femmes avec un travail rémunéré décent et productif, la transformation, la commercialisation des produits agricoles de l’élevage et de la pêche pour garantir une souveraineté alimentaire durable inclusive, pragmatique comme le veut Son Excellence Macky SALL Président de la République et traduit en actions prioritaires par M. Aly Ngouille NDIAYE, Ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire á travers le document de la Stratégie Nationale de Souveraineté Alimentaire (SNSA) qui vient d’être adopté par le Conseil des Ministres du jeudi du 18 janvier 2023.

Bounama DIEYE Conseiller Technique

Laisser un commentaire