Ads 1

« LA MAIN MAGIQUE DU PRÉSIDENT EST TENDUE À TOUTES LES FORCES VIVES DE LA NATION » (Par Mamadou NDIAYE Bambey)

0 8 248

Le Sénégal d’aujourd’hui mérite davantage l’attention et l’engagement de ses dirigeants. Le pays doit être considéré comme une priorité absolue, avec une attention particulière portée à la stabilité, à la sécurité et au développement durable. La seule manière de réussir cela est de favoriser un dialogue constructif entre tous les acteurs impliqués pour l’avenir et les intérêts de notre État.

La main tendue du président de la République n’est pas la première ni la dernière, car Macky Sall est un leader prévenant et ouvert au dialogue. Il a compris que la réussite du Sénégal dépend de la collaboration entre tous les acteurs, y compris les citoyens, les organisations de la société civile et les partis politiques. Tous doivent travailler ensemble pour promouvoir le développement économique et social du pays.

Cependant, il est important de souligner que le dialogue doit être constructif et basé sur le respect mutuel. Les différents acteurs doivent être prêts à écouter les opinions des autres et à rechercher des solutions en commun pour faire face aux défis du pays. Dans ce contexte, il est essentiel que les dirigeants politiques montrent l’exemple en évitant les discours incendiaires et en recherchant des compromis pour le bien commun.

Par ailleurs, le Sénégal est un pays riche en ressources naturelles et humaines, et son potentiel ne peut être pleinement réalisé que si toutes les parties prenantes travaillent ensemble dans un esprit de collaboration et de solidarité. Nous ne devons pas oublier que Dieu nous a offert tout et c’est à nous de le mériter et de le sauvegarder. Notre pays est entouré d’une ceinture de feu donc il faut un dialogue pour être à l’abri des extrémistes et ceux qui ont l’habitude d’arracher aux pays leurs ressources en passant par la guerre civile.

Il est possible que la main tendue du président de la République soit inspirée par les conseils et les orientations des guides religieux, qui jouent un rôle important dans la stabilité du pays. Cependant, il est important de souligner que le dialogue constructif doit être fondé sur la volonté de trouver des solutions pour le bien commun, et non sur des considérations partisanes ou religieuses.

J’en appelle toutes les forces vives de la nation à participer à ce dialogue, car cela permettra de créer un consensus sur les mesures à prendre pour promouvoir le développement du Sénégal. Nous devons tous être animés de bonne foi avec une volonté de travailler ensemble pour le bien commun. Nous rappelons que le combat politique doit se dérouler de manière transparente et démocratique, à travers des élections libres et régulières. Le dialogue constructif ne doit pas être utilisé pour contourner le processus démocratique, mais pour renforcer la participation citoyenne et améliorer la qualité de la gouvernance.

Mamadou NDIAYE Bambey
Président des Jeunes de la Coalition benno bokk yakkar du Département de bambey
Vice coordinateur de la plate-forme xippil

Laisser un commentaire