Ads 1

LA COMMERCIALISATION DES NOIX DE CAJOU VA DÉMARRER FIN AVRIL (DRISS Jr DIALLO, DG ORSRE)

0 832

La campagne de commercialisation des noix de cajou va démarrer à la fin du mois d’avril, a annoncé, vendredi, à Marsassoum (sud), le directeur général de l’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt (ORSRE), Driss Junior DIALLO.

‘’L’ouverture officielle de la campagne de commercialisation des noix de cajou, pour l’année 2023, est prévue fin avril. Les acteurs de la filière doivent sauvegarder leur production’’, a dit M. DIALLO à la presse locale.

Selon lui, le lancement de la campagne aura lieu sous la houlette du ministère du Commerce, des acteurs de la filière anacarde et des autorités locales.

La traite des noix de cajou fournit d’importants revenus aux milliers de cueilleurs du sud du pays.

‘’Elle génère d’importantes activités génératrices de revenus pour les jeunes et les femmes’’, a souligné le directeur général de l’ORSRE.

Selon Driss Junior DIALLO, en 2021, les exportations d’anacarde en provenance des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor (sud) s’élevaient à 82.000 tonnes.

En 2022, dit-il, les exportations de noix de cajou des trois régions étaient de 84.500 tonnes.

La filière est confrontée à l’inexistence d’équipements de transformation.

‘’Le gouvernement doit soutenir davantage l’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt et faciliter la [transformation], qui peut générer des emplois’’, a dit Malick CISSÉ, un producteur d’anacarde.

Selon M. CISSÉ, les pouvoirs publics sont également sollicités pour la protection des champs contre les animaux.

Laisser un commentaire