Ads 1

LA COJER DE DIEUPPEUL–DERKLÉ LANCE UN APPEL DE DÉTRESSE AU PRÉSIDENT MACKY SALL ET MENACE…

0 554

Ils ont réussi cette prouesse de réélire en 2019, lors de l’élection présidentielle, le candidat Macky SALL, en remportant tous les bureaux de vote, avec la coalition Beeno Bokk Yaakaar, dans cette commune rebelle, ou aucun président de la république en exercice, n’a pu gagner durant des décennies. 

Considérée toujours comme un bastion de l’opposition, la commune de Dieuppeul-Derkle, est aujourd’hui le théâtre d’une rude contestation de la part de sa jeunesse aperiste (parti au pouvoir), qui est montée au créneau ce vendredi 10 septembre 2021, pour fustiger le comportement de ses responsables politiques, jugés trop laxistes voire indifférents à leurs nombreuses doléances.
En l’occurrence Monsieur Ababacar Sedikh BEYE, Directeur Général du Port Autonome de Dakar et Birane NGOM, Directeur dans une agence étatique. 

Selon le jeune Aliou Macoumba DIOP, Coordonnateur de la COJER de la Commune de Dieuppeul–Derklé, « la jeunesse APERISTE et toute la jeunesse de la commune de Dieuppeul-Derklé se sentent trahies et désespérées par leurs responsables politiques, Birane NGOM et Ababacar Sedikh BEYE et menacent de procéder à un vote sanction lors des élections locales de janvier 2022″.

Il poursuit : »En effet ,ces leaders politiques de la Commune ne sont là que pour leur propre compte. Alors que le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, accentue sa politique sur l’employabilité, le financement des jeunes ».

Un sentiment que partage son jeune camarade Moussa FALL, qui s’insurge : « La jeunesse est vraiment désespérée, avec le travail sans relâche qu’elle a abattu, voilà qu’aujourd’hui nous sommes dans une situation alarmante. On ne sent pas les avantages du pouvoir, alors qu’on s’est battu corps et âme pour la victoire de 2019 »

Avant de marteler avec une fougue juvénile: « Je pense qu’il est grand temps que les plus hautes autorisés du parti prennent actes et réagissent avant qu’il ne soit trop tard, parceque nous allons vers des échéances électorales et si nous continuons sur ce « Yakaar bou Tass » on fera un vote sanction, parceque les échéances à venir sont primordiales pour son Excellence Macky SALL et pour la grande coalition Benno Book Yakaar« .

Et de lancer un appel au leader de leur parti, le président de la République Macky SALL.

Malick BAH, Africa Magazine

Laisser un commentaire