Ads 1

INSTALLATION DES NOUVEAUX DÉPUTÉS : LE COLLECTIF DES ENTREPRENEURS DU MCDAR VA ENVAHIR LA PLACE « SOWETO » POUR CRIER SA COLÈRE…

0 97

Les entrepreneurs contractés en 2015-2016 dans le cadre du projet MCDAR (Mécanisme Communautaire et Décentralisé de Développement de l’Assainissement Rural) lancé par le ministère de l’Hydraulique et l’Assainissement sont loin d’apercevoir le bout du tunnel. Après avoir exécuté tout bonnement plus 609 édicules publics (toilettes) au niveau de certaines places publiques, foyers religieux, écoles, hôpitaux, cases de santé et centres de santé, « daaras », etc. du Sénégal, les amis de Ibrahima Mbengue et Mbaye Ndiaye courent toujours derrière leurs fonds.

Plusieurs fois, ils ont déroulé un plan d’actions pour se faire entendre des autorités étatiques. En vain. Ainsi, ils comptent franchir un pallier supérieur en envahissant, le 09 Septembre prochain, date de l’installation des députés de la 14ème Législature, les grilles de l’Assemblée Nationale: »Trop, c’est vraiment trop ! Depuis 6 à 7 ans, nous courons derrière notre dû (plus de 2 Milliards de FCFA).

Le Président de la République Macky Sall avait donné des consignes pour qu’on nous paie. Des membres de notre collectif ont été triés au volet et payés au grand dam des autres. Nous ne comprenons pas cette attitude de l’Agent Judiciaire de l’Etat et de son supérieur hiérarchique, le ministre de l’Economie et des Finances », a fait comprendre un des membres influents du Collectif des Entrepreneurs du MCDAR qui, de continuer à nous éclairer la lanterne : « Nous avions livré nos chantiers avec présence de PV de réception devant un Inspection des Finances et autres personnes habilitées . Où se trouve alors le blocage ? Nous sommes vraiment las d’entendre. Certains chefs d’entreprise ont fermé boutique, d’autres poursuivis par leurs banques alors que d’autres encore, cuirassés par les coups durs du destin, ont finalement rendu l’âme. Nous invitons tous nos membres, tous les citoyens sénégalais épris de liberté et de justice à venir nous rejoindre dans ce combat pour notre survie », invite Mbaye Ndiaye.

Ibrahima NGOM

Laisser un commentaire