Ads 1

INSOLENT PATRIMOINE FINANCIER ET FONCIER : LE BEAU FRÈRE DU PRÉSIDENT DANS LE COLLIMATEUR DE L’OFNAC

0 1 011

Vilipendé par un collectif de citoyens sénégalais, Mansour Faye dans le viseur de L’OFNAC ?

Une lettre de dénonciation adressée à la présidente de l’OFNAC fait état d’une immense fortune dont serait détenteur Mansour Faye ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et maire de la ville de Saint-Louis. D’après le document ausculté par le journal hebdomadaire d’investigations « l’Indépendant », la fortune du beau-frère de Macky Sall s’élèverait à plusieurs dizaines de milliards avec un important parc immobilier et un patrimoine foncier très imposant.

C’est un document explosif qui a atterri début juin sur la table de la patronne de l’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC). En effet, dans cette lettre de dénonciation confidentielle dont l’« Indépendant » détient une copie, un collectif de citoyens vivant à Dakar et à Saint Louis a fait état de l’immense patrimoine de Mansour Faye actuel ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et maire de la ville de Saint-Louis.

Dans le document, il est clairement indiqué que « le beau-frère du président de la République est devenu milliardaire en dix ans de pouvoir avec un patrimoine insolent qui est au-dessus de ses salaires et de ses avantages », peut-on lire dans la correspondance adressée à la Présidente de l’OFNAC.

En effet, selon le texte le patrimoine financier et immobilier du beau frère du président de la République est enregistré sous beaucoup de prête-noms et s’élèverait à 71 milliards Fr CFA. Un patrimoine qui serait reparti en des biens immobiliers (Maisons en location, immeubles), des terrains et une fortune équivalente à 16 milliards d’argent liquide. Un parc immobilier évalué à plusieurs milliards.

Toujours selon la lettre de dénonciation, l’ancien ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement serait propriétaire d’une quarantaine de maisons d’une valeur de vingt et un milliard de francs (21.000.000 000 FCFA) mis en location entre Saint Louis, Kaolack, Louga, Thiès et dans plusieurs quartiers de Dakar : Patte d’Oie, Parcelles Assainies, Scat Urbam, Gibraltar, HLM, Zone A, Zone B, à Saly-Portudal et ainsi qu’ à Mbour. Le patrimoine foncier de « Monsieur le Beau- frère » s’élèverait toujours selon le document à onze mille huit cents mètres carré (11800 m²) d’une valeur de 2 milliards de Francs CFA : 3000 m² à Saint louis 800 m² sur la Corniche de Guédiawaye ; 2000m² à Keur Massar ; 1500m² à Keur Mbaye Fall ; 2000m² à Mbao ; 500m² à Kounoune ; 1000m² à Diass et 1000m² à Yoff et une ferme agricole de 5ha à Bango.Par ailleurs, le responsable aperiste de la ville de Saint Louis serait propriétaire de vingt immeubles évalués à trente-deux milliards de francs CFA avec notamment 3 à Saint.Louis ; 2 au Point E ; 2 Mamelles, 3 Cité Damel ; 2 Cité Keur Gorgui ; 1 à Dakar-Plateau, 03 aux Almadies ; 02 à Ngor ; 01 à Fann résidence. A cela s’ajoute de l’argent liquide en Devise d’une valeur de 16 milliards qui serait planqué dans sa ferme agricole de Bango devenue une banque à en croire ce collectif sénégalais..« En tout état de cause, madame la présidente nous faisons bonne foi à votre institution pour faire la lumière sur ces graves informations », a conclu le collectif de dénonciateurs dans sa correspondance envoyée à la présidente de l’OFNAC.

En outre, toutes les tentatives de la rédaction du journal l’indépendant pour joindre l’ancien ministre du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale sont restées vaines. Malgré nos nombreux appels et sms pour recueillir sa version, le beau-frère du président n’a pas jugé nécessaire de communiquer sur cette affaire.

Laisser un commentaire