Ads 1

FINALE COUPE DU SENEGAL :LA LEÇON DE FAIR-PLAY DU MEDECIN DU CASA SPORT

0 61

L’équipe junior du Casa Sport a gagné hier la coupe du Sénégal de sa catégorie en battant une vaillante équipe de Ndar Guedj par le score de 2 buts à 1 au stade Demba DIOP de Dakar.

Mais la plus belle action de ce match ne s’est pas deroulée sur la pelouse, mais sur la main courante, et beaucoup parmi ceux qui étaient dans les tribunes ne l’ont pas vue.

 En effet, vers la 65éme minute de la partie qui était très engagée puisque Ndar Guedj venait de réduire le score, le défenseur central Saint-Louisien s’est blessé au pied gauche à hauteur de la cheville. Remplacé, le brave garçon continuait de se tordre terriblement de douleurs, sans que ses accompagnateurs qui ne semblaient pas du tout être des spécialistes en la matière, puissent lui apporter le moindre secours. Au contraire, celui qui jouait le rôle de « docteur » se mettait à tourner le pied de son poulain dans tous les sens, obligeant ce dernier à pousser des cris qui commençaient à inquiéter plus d’un.

Observant le drame qui se déroulait sous leurs yeux, les photographes, très professionnels et expérimentés qu’ils sont pour avoir couvert plusieurs grandes rencontres sportives nationales et internationales, ont compris que pour atténuer la souffrance du vaillant numéro 03 Saint Louisien, la solution était ailleurs. C’est ainsi qu’ils se sont directement dirigés vers le banc de l’équipe adverse pour solliciter l’expertise de son staff médical.

Très rapidement, tout le staff médical du Casa Sport, avec à sa tête le Dr Souleymane SAGNA, s’est retrouvé au chevet du défenseur blessé pour lui apporter toute l’assistance nécessaire ayant permis de soulager sa douleur, avec notamment cette bombe magique actuellement indispensable dans la boite à pharmacie de toutes les équipes qui pratiquent du sport de haut niveau.

Avant le défenseur de Ndar Guedj, c’était déjà un pensionnaire de l’école de football Boubacar DIALLO, ramasseur de balles, qui a bénéficié de la gentillesse du Dr SAGNA. Le garçon souffrait de terribles maux de dents et s’était même affalé sur la pelouse à la mi-temps de la finale cadette entre AJEL de Rufisque et UCAS de Sédhiou avant que, sollicité, le médecin du Casa-Sport ne vienne lui porter assistance et réconfort en lui donnant des comprimés et de l’eau. Ce qui a visiblement soulagé le jeune adolescent qui a pu se relever et continuer son job.

Par ces gestes, le Dr Souleymane SAGNA (au centre et en lunettes sur cette photo avec le sourire, en compagnie de Simon Kabou et Ibou DIARRA)nous démontre à suffisance qu’on peut être des adversaires du jour mais pas des ennemis. Il vient d’administrer à tous les sportifs de ce pays une belle leçon de fair-play devenu de plus en plus rare dans nos stades à cause de l’adversité et le chauvinisme.

Suffisant pour rappeler à ceux qui refusent encore de le comprendre, que derrière chaque grande équipe, il y’a forcément de grands dirigeants et un encadrement de qualité. Voilà pourquoi le Casa-Sport est parvenu à placer trois équipes en finales dans différentes catégories de football cette saison au Sénégal.

Irama SANE

{jcomments on}

Laisser un commentaire