Ads 1

BIELSA CLAQUE LA PORTE DE L’OM !

0 106

Coup de tonnerre en Ligue 1 ! Marcelo Bielsa a annoncé samedi soir, juste après la défaite inaugurale contre Caen (0-1), qu’il démissionnait de son poste d’entraîneur de l’Olympique de Marseille.

La première journée de Ligue 1 a viré au cauchemar pour l’Olympique de Marseille. Défait sur sa pelouse par Caen (0-1), le club phocéen a perdu dans la foulée son entraîneur, Marcelo Bielsa. L’Argentin, débarqué l’an dernier sur la Canebière, a démissionné ! «J’ai donné ma démission au club à travers une lettre que j’ai transmise au président», a déclaré le technicien de 60 ans lors de la conférence de presse d’après-match. «Je rendrai public ma lettre pour expliquer ma décision, qui est définitive», a-t-il précisé.

Mais qu’est-ce qui a pu pousser Bielsa à claquer la porte seulement quelques jours après avoir annoncé la poursuite de son engagement à l’OM ? Contrairement à l’an passé, où il s’était publiquement offusqué de n’avoir pas été écouté dans le recrutement, l’ancien sélectionneur du Chili et de l’Argentine a validé toutes les arrivées cet été. «Le travail en commun exige un minimum de confiance que nous n’avons plus avec mes dirigeants», a-t-il pourtant lâché samedi soir.

Le nœud du problème porte visiblement sur des modifications apportées récemment à son nouveau contrat, qu’il devait signer d’ici quelques jours. «Après une série de rencontres entre mai, juin, et début juillet, nous avions réussi à trouver un accord. Tout était clair pour la signature. Mais mercredi j’ai été informé par M. Perez (le directeur général de l’OM, NDLR) que des points allaient être changés sur le nouveau contrat. Je me suis toujours adapté aux variations constantes du club mais je ne peux accepter ces changements», a expliqué Bielsa, tout en révélant avoir «refusé plusieurs offres importantes car je voulais rester à l’OM.»

«J’ai mis tout ce que j’avais dans cette équipe, a conclu «El Loco». Mais j’ai terminé mon travail ici et je vais rentrer dans mon pays.» Le départ précipité de l’entraîneur argentin – qui n’avait même pas prévenu les joueurs de sa décision avant de se présenter face à la presse – laisse l’OM et ses supporters dans un profond KO alors que la saison débute à peine.

«Bielsa no se va» n’avaient cessé de clamer les fans olympiens ces dernières semaines pour montrer leur attachement à celui qui, avec son style de jeu hyper spectaculaire, avait ravivé la flamme au Stade Vélodrome (76 buts la saison dernière, meilleure attaque du club en championnat depuis 25 ans). Mais finalement, après un ultime contre-pied dont il a le secret, Bielsa s’en est allé…

Sport24

{jcomments on}

Laisser un commentaire