Ads 1

EN COLÈRE CONTRE ABDOULAYE DAOUDA DIALLO, LES POPULATIONS DE THIOUBADEL (PODOR) MENACENT DE VOTER POUR LE BULLETIN NUL…

0 381

Dans la Commune de Méri (département de Podor), les partisans du Président de la République n’émettent plus sur la même longueur d’onde. Dans le village de Thioubalel qui se trouve être un véritable vivier électoral, des voix discordantes se font entendre à une semaine des élections législatives.

Moustapha Wane et Cie qui déplorent leur mise à l’écart, promettent de faire bulletin nul: « Ce qui se passe dans notre Commune est vraiment regrettable. C’est la localité la plus pauvre du département de Podor. Les populations sont laissées à elles-mêmes. Le Ministre Abdoulaye Daouda Diallo et son frangin Maire de la Commune de Méri, Aboubacry Sow, par ailleurs, Directeur Général de la SAED, n’ont rien fait en faveur des habitants du département de Podor. Aucune bourse sociale n’a été attribuée, par exemple, au niveau de la Commune de Méri. Nous sommes oubliés dans les politiques sociales mises en place par le Président de la République son Excellence Monsieur Macky Sall. Les populations souffrent énormément. Ils attendent la veille de chaque élection pour venir avec leurs malettes d’argent en quête de suffrages. Cette fois-ci, nous disons non ! Ça suffit », lance avec verve Moustapha Wane, responsable apériste.

Et il menace: « Nous ne laissons plus personne profiter des fruits de notre labeur. Durant les différentes élections passées, nous avions grandement contribué à la victoire de l’Alliance Pour la République (APR) et de sa Coalition le Benno Bokk Yakaar (BBY). Pour ces députations, nous n’allons pas voter BBY mais, procédons simplement à faire le plein de bulletins nuls et, on verra ce que cela va donner. Le ministre Abdoulaye Daouda Diallo trompe le Président Macky SALL. Il ne veut pas la promotion des dignes fils de notre Commune. Il faut qu’on l’arrête. »

Et il charge le Maire de la Commune de Méri: « Aboubacry Sow nargue ses administrés. Voilà un parvenu qui se rend à l’extérieur, fait des selfies alors qu’ils (ses mandants) sont dans un profond dénuement. Pour la mise sur pied du bureau municipal, il a transgressé la loi sur la parité et ce qui nous a conduit à introduire un recours. C’est un paradoxe qu’il s’emploie à organiser un forum « Sargal Jigèen » alors qu’il refuse leur intégration dans l’équipe municipale. C’est une aberration et un manque de respect notoire à leur égard ».

Au finish, ce membre très influent de la diaspora sénégalaise aux USA (il vit à Denver, Colorado), de préciser: « Nous sommes de l’APR et comptons y rester. Cependant, nous ne reconnaissons plus Abdoulaye Daouda Diallo comme notre Coordonnateur départemental car il est à l’origine de tant de mécontentements qui se font jour dans bien de localités du département de Podor. Nous lançons un appel au Président de la République de le stopper purement et simplement car ses agissements peuvent conduire le parti présidentiel à la déroute », avertit-il.

Laisser un commentaire