Ads 1

ÉLECTIONS LOCALES DU 23 JANVIER : SÉDHIOU RÉCLAME Dr OUSMANE BIRAM SANÉ

0 7 620

S’il y a une candidature qui fait l’unanimité à Sédhiou pour les prochaines locales de janvier 2022, c’est bien celle du Dr Ousmane Birame Sané. Le cadre apériste et docteur en économie bénéficie de préjugés favorables dans la ville. Dr Ousmane Birame Sané répondra-t-il aux appels de ses concitoyens ? Le concerné, très sensible à cette demande de la population de Sédhiou, promet d’apporter sa réponse dans les jours à venir.

Dans l’ancienne capitale de la Casamance, Sédhiou, le thermomètre politique prend la montée. Dans les rues, coins et recoins, le débat politique passionne et trouve son espace d’expression malgré les contraintes quotidiennes des populations et l’installation progressive de l’hivernage. Sédhiou déblaie le terrain entre des débats tournant autour du mandat de l’actuel maire Abdoulaye Diop, par ailleurs ministre de la Culture et de la Communication, qui prétend à un second mandat, et des prétendants à son fauteuil. Parmi ces derniers, le Dr Ousmane Birame Sané est un choix de plus en plus évoqué dans les milieux populaires, intellectuels, mais surtout de développement.

« Dr Ousmane Birame Sané est un homme de développement. Il n’est pas docteur en économie, spécialiste des PME-PMI, premier directeur de l’Antenne nationale de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), mais surtout un financier qui maitrise les rouages du système financier mondial, sous-régional pour rien. Sédhiou veut cet homme. Il doit avoir cet homme pour émerger » souligne Safouraye Baldé, un Sédhiouois qui dit n’avoir jamais fait de la politique. Selon lui, les locales posent un problème de proximité. « Ce n’est pas à partir de Dakar qu’on doit nous imposer un maire. Ce sont les populations concernées directement qui doivent se prononcer sur la question de savoir parmi les compétences locales qui doit nous diriger. Il faut que le président Macky Sall le comprenne. Abdoulaye Diop n’a rien fait dans une localité qui regorge d’énormes potentialités comme la nôtre. Mais que voulez-vous ? Un maire qui n’a pas même pas le BAC comment peut-il développer une ville ?

Sédhiou vit une frustration énorme d’être dirigée par un maire médiocre dans une ville qui regorge de brillants cadres qui ont de très grandes responsabilités au sein de l’Etat, du privé, des universités. Non, Sédhiou ne mérite pas une telle médiocrité » ajoute notre interlocuteur. Bassirou Goudiaby, un autre natif de Sédhiou, surfe sur les mêmes considérations que notre premier interlocuteur. Il semble d’ailleurs bien connaître Dr Ousmane Birame Sané. « Il faut d’abord dire que Ousmane Birame Sané est un Sédhiouois dans toute sa dimension. Son père, quand il a fini sa carrière d’administrateur civil, est revenu à Sédhiou pour accompagner les associations surtout féminines pour le développement de Sédhiou », souligne Bassirou Goudiaby.

Notre interlocuteur ajoute que « Dr Ousmane Birame Sané s’est inscrit dans cette même dynamique. Il a été l’un des premiers à organiser à Sédhiou des foires régionales pour montrer et booster les potentialités économiques de la région. Il n’a pas été soutenu, au contraire, il a été combattu. Nous avons pratiqué l’homme dans son engagement sincère et désintéressé pour le développement de Sédhiou à travers de multiples initiatives surtout l’encadrement des PME-PMI de la région. Il a une capacité de création et d’innovation. Un homme très structuré sur les questions de développement à la base. Alors si un tel homme qui n’est adossé qu’à sa seule bonne volonté peut faire autant de choses pour la ville, on ne saurait dire ce qu’il pourrait faire encore s’il devient notre maire. Sédhiou doit profiter de cet homme».

Sédhiou doit profiter du Dr Ousmane Birame Sané, comme elle a profité des parents de ce dernier Bassirou Goudiaby assure en tout cas qu’ «une candidature du Dr Ousmane Birame Sané est considérablement attendue à Sédhiou. Ce n’est pas celle d’un arriviste, de quelqu’un qu’on ne connait pas dans la ville.

Je suis sûr que beaucoup de Sédhiois pensent comme moi que sa candidature est la meilleure pour notre ville. Ma conviction est que si Dr Ousmane Birame Sané ne se présente pas, il n’a pas fait son devoir, s’il se présente, c’est qu’il a fait son devoir. Je ne suis pas de la mouvance présidentielle, mais je pense que, puisque Sédhiou a profité de ses parents, elle doit aussi profiter du Dr Ousmane Birame Sané. Il est alors impératif qu’il descende sur le terrain ».

« Je crois que l’heure où le Dr Sané doit s’assumer face à l’histoire a sonné. Ce qu’il a fait sur le plan social, aucun homme politique ne l’a fait dans la ville. Il a le profil. S’il décide de plonger, il aura le soutien de la jeunesse, de la gent féminine, des associations de développement, de la vieille garde nostalgique aux actions de ses parents. Il ne recherche pas un poste politique pour s’enrichir, il cherche juste à aider Sédhiou à s’émanciper », conclut Bassirou Goudiaby.

Un grand responsable politique, cadre dans une grande société de la place, partage ces mêmes avis. S’il dit qu’il a décroché de la politique, il pense néanmoins qu’ « Ousmane Birame Sané est mon jeune frère. C’est un bon atout pour ma ville. Un garçon sérieux qui a toujours privilégié le travail aux mondanités. Très jeune, il s’est toujours intéressé à des sujets de développement de Sédhiou au moment où ses camarades du même âge étaient préoccupés par les festivités des jeunes. Je crois que c’est un candidat idéal pour Sédhiou ».

Joint au téléphone, Dr Ousmane Birane Sané dit avoir bien apprécié cette demande de ses concitoyens. Il promet d’apporter une réponse rapide dans les jours à venir.

Le Témoin

M.B et Jean DIATTA,
Correspondants permanents

Laisser un commentaire