Ads 1

EDUCATION A LA PAIX EN AFRIQUE: TIMBUKTU INSTITUTE LANCE LA PREMIERE CHAINE YOUTUBE

0 54

En collaboration avec WEST African Research Center WARC, Timbuktu Institute a procédé ce matin à la cérémonie de lancement de la première chaine YouTube sur l’éducation à la paix en Afrique.

Ce programme qui a reçu le soutien de l’AMBASSADE DES Etats-Unis à Dakar ; promeut la paix et le respect des différences, l’éducation au dialogue et la culture de la paix. L’accent a été mis sur l’implication de la jeunesse et des femmes dont l’apport peut être significatif dans le travail de prévention.

Venue prendre part à cette cérémonie de lancement, Mme le Pr Fatou Sow SARR de l’IFAN, après s’être félicitée de cette initiative de Timbuktu Institute, reconnait «qu’aujourd’hui ce sont les femmes et les enfants qui sont les cibles essentielles de ces extrémistes ».

Pour la Directrice du Laboratoire Genre à l’IFAN, « Les femmes on les utilise par le biais des politiques sociales en essayant d’insister sur la fibre de la question de la pauvreté, puisqu’elles sont les plus pauvres, donc si on leur donne de la nourriture, si on leur facilite l’accès à l’eau etc., il est possible d’en faire des alliées ».

Poursuivant son argumentaire, l’ancien Ministre sous Wade dira que «Les enfants aussi, du fait du déficit de l’offre publique d’éducation sont pris en charge dans des structures où on n’essaye pas d’avoir un contrôle sur les programmes et les contenus de ses programmes ».

« Il faut une cohérence et une bonne articulation dans la mise en œuvre des politiques publiques en direction de la famille de manière globale qui est l’unité de base » a-t-elle conclut.

La création de la première chaine YouTube sur l’éducation à la paix en Afrique « Educating for Peace   répond à un réel besoin de valorisation des ressources culturelles africaines endogènes en matière de prévention des conflits et des dérives extrémistes. L’objectif est de favoriser les discours positifs des acteurs de la paix pour donner une alternative au radicalisme et renforcer les résiliences communautaires.

Pour Dr Bakary SAMBE, Directeur de Timbuktu Institute, «  aujourd’hui avec ce qui se passe comme violence, comme guerre et terrorisme ailleurs, si nous ne prenons pas les devants de sorte à donner un message positif à nos jeunes, ils seront attirés par d’autres messages qui ont amené des problèmes dans les pays qui nous entourent comme le Mali, comme le Nigeria et ailleurs ».

« C’est pour cela que nous sommes passés par le biais de l’éducation pour produire des messages positifs et nous avons fait le tour du pays en rencontrant les chefs religieux, l’église, les familles, les autorités pour leur parler de paix et dire dans quelles mesures nous pourrons, tous ensemble, nous mobiliser pour que ces messages de paix puissent parvenir aux jeunes qui sont de plus en plus attirés par l’internet car comme vous le savez il y circule beaucoup de flux d’informations et pour Timbuktu Institute, il était normal, il était important de commencer à occuper cet espace-là pour que la bataille de l’idéologie soit gagnée et que notre pays, notre continent puissent être préservés de ce qui se passe dans d’autres contrées et qui crée pas mal de problèmes et de dissensions, de conflits etc. », lance pour terminer l’Enseignant-Chercheur au Centre d’Etude des Religions à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. 

Le lancement de la chaîne YouTube est donc le premier jalon dans la proposition de solutions préventives contre l’extrémisme et la promotion de paix.

Irama SANE

Laisser un commentaire