Ads 1

COVID-19, Dr PAPE MOUSSA THIOR, EXPERT ET ANCIEN CONSULTANT DE L’OMS EXPLIQUE TOUTE LA RÉALITÉ : « DANS CETTE PANDÉMIE, CE SONT LES OCCIDENTAUX QUI ONT LE PLUS SOUFFERT MAIS ONT RÉUSSI À NOUS FAIRE PEUR »

0 74

Dans la riposte contre le Covid 19, l’Afrique n’aurait pas toutes les armes. Du moins, c’est ce que l’Europe a fait croire aux dirigeants du continent. Ce qui est faux, relève le Dr Pape Moussa Thior. « Dans cette épidémie qui a le plus souffert ? Ce sont les Occidentaux. Et paradoxalement, ils ont réussi à nous faire peur. Et nous, au lieu de rester debout, on est en train de s’affaler, et ils en ont profité pour nous prêter de l’argent. Le plan de 1000 milliards F CFA, combien la Banque mondiale et le FMI ont donné ? C’est un prêt que nous et nos enfants vont rembourser. C’est pour cela que je dis qu’il faut qu’on fasse attention aux décisions qu’on va prendre », a-t-il motivé.

Mieux, explique-t-il, quand le virus circule, surtout si vous avez une population très jeune, ce qui est la chance en Afrique, il y a ce qu’on appelle le développement d’anticorps chez cette population jeune. « Et, cela va constituer un frein au réseau de distribution de la maladie, et protéger les personnes qui sont vulnérables. Donc, on ne doit pas limiter la circulation entre région, pour justement avoir cet effet de protection de masse. Tous les médecins le savent », a révélé Dr Thior lors d’une émission sur Itv.

Poursuivant, l’expert a rappelé l’expérience de la maladie à virus Zika. Car a-t-il argumenté : « Il y a de cela quelques années, j’étais en Haïti, je travaillais pour l’OMS, et j’étais l’incident manager quand le virus du Zika est arrivé. Nous étions confrontés aux mêmes types de problèmes. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont obligé à parler. Je ne peux pas assister à cet environnement où tout le monde à peur, et où on raconte beaucoup de choses inexactes, j’ai le devoir de parler, de donner mon opinion technique. Parce que quand nous avions géré l’épidémie de Zika, c’était exactement la même chose. On a essayé de nous faire peur pour derrière nous faire des prêts qu’on allait rembourser après. Tout cela, il faut que ça s’arrête. Nous ne sommes plus à une époque où on peut nous imposer des directives techniques. Le Sénégal regorge de cadres extrêmement compétents. Il faut juste les écouter ».

Laisser un commentaire