Ads 1

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DES DÉMOCRATES RÉFORMATEURS -YEESAL (LDR / YEESAL)

0 60

Le Comité Directeur du parti les Démocrates Réformateurs/Yeesal LDR/YEESAL  s’est réuni ce Mercredi 24 / 08 / 2016 sous la présidence du Président Modou Diagne Fada à l’effet d’examiner les points ci-dessous relatifs á l’ordre du jour préalablement adopté:
1) Informations
2) Vie du parti
3) Situation politique nationale

Abordant le premier point à l’ordre du jour, le Président du parti a informé l’assemblée de son récent voyage au Burkina Fasso. Cette opportunité a été mise à profit pour rencontrer des militants de LDR/YEESAL de la sous région ouest Africaine. Le Comité Directeur encourage de telles initiatives et invite le parti àrenforcer son rayonnement dans tous les foyers diasporiques en Afrique et ailleurs.             

SUR LA VIE DU PARTI

L’Assemblée s’est satisfaite de la participation de LDR/YEESAL à l’élection du Haut Conseil des Collectivités Térritoriales (HCCT). Cette décision se justifie par notre philosophie qui veut que nous soyons un parti qui participe aux différentes compétitions électorales. Le LDR/YEESAL n’a pas une culture de boycott.
Qui plus est, le LDR/YEESAL, fidèle à sa culture démocratique, est respectueux de la volonté du peuple aprés que celui ci a majoritairement choisi de voter « OUI » au référendum constitutionnel qui avalise la création de cette nouvelle institution.
L’Assemblée Générale estime dés lors que le rôle de l’opposition que nous incarnons est de nous ériger en sentinelle pour amener cette nouvelle chambre à bien jouer son rôle.

Le Comité Directeur récuse l’avis de certains partis de l’opposition qui prétextent de l’appel à voter « NON » au référendum pour justifier leur prétendu boycott de la présente élection des HCCT. Logique pour logique, ceux là auraient dû alors boycotter le référendum.

Face à ce nouveau challenge électoral, le LDR / YEESAL se réjouit d’être présent dans 33 départements sur les 45 en jeu, et d’avoir présenté 124 conseillers sur les 160 en lice . Une véritable prouesse pour un parti à peine né et qui démontre par ce fait jouir d’une évidente représentativité nationale. Avec LDR / YEESAL, il est établi qu’un taureau est entré dans l’enclos, un géant politique est né. 

SUR LA SITUATION POLITIQUE NATIONALE

Le Comité Directeur se désole de la peine infligée à Mme Aida NDIONGUE qui apparemment subit les contrecoups d’une cabale politique aux relents d’une justice aux ordres.
Á l’instar des puristes du droit, le Comité Directeur s’étonne de la décision de la cour suprême qui aurait outrepassé ses prérogatives en la matière .

Sur l’affaire Ousmane SONKO, outre le fait que son parti soit membre de l’entente des forces de l’opposition (EFOP), dont LDR / YEESAL est co-fondateur, le Comité Directeur rappelle qu’il est un homme politique et conséquemment un leader d’opinion. A son corps défendant, les positions qu’il prend relèvent du domaine public et n’engendrent nullement la violation du secret professionnel encore moins du droit de réserve. Le Comité Directeur lui manifeste tout son soutien.

Fait à Dakar, le 25 Août 2016

Laisser un commentaire