Ads 1

CHANGEMENT CLIMATIQUE : POUR UNE IMPLICATION DES RADIOS COMMUNAUTAIRES

0 62


L’adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives Ibrahim Ismaël Ndiaye a souligné mardi la nécessité d’impliquer les radios communautaires dans la sensibilisation et l’éducation des citoyens sur la problématique des changements climatiques.

’’Les radios communautaires doivent et peuvent jouer un rôle primordial de sensibilisation, d’éducation et de conscientisation et même de formation sur la problématique des changements climatiques, de sorte qu’elle soit intégrée dans les politiques, les décisions et dans toutes stratégies de développement’’, a-t-il dit.

M. Ndiaye s’exprimait lors de l’ouverture d’un atelier de renforcement des capacités des journalistes et animateurs des radios communautaires, pour la diffusion de bonnes pratiques d’agriculture intelligente face au changement climatique.
Cet atelier organisé par le ministère de l’agriculture et le Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (WAAPP/PPAAO), prend fin jeudi.

Il a exhorté les bénéficiaires de cette formation, ‘’à s’armer de professionnalisme pour bien comprendre les concepts et jargons utilisés en agriculture dans un contexte climatique’’ en vue de relayer la bonne information à l’endroit des acteurs communautaires.

L’adjoint au gouverneur a évoqué la dépendance de l’agriculture aux facteurs climatiques qui se manifestent par des baisses de rendements, la dégradation des terres et une forte diminution de la productivité agricole.

Ibrahim Ismaël Ndiaye en appelle à l’engagement de tous les acteurs concernés par cette question pour trouver ‘’des solutions participatives et intelligentes’’.
Selon lui, le changement climatique est l’un des problèmes majeurs qui menacent la planète, car tous les secteurs en sont affectés. Et il met en danger les moyens d’existence et les écosystèmes des communautés vulnérables’’.

Le coordonnateur du programme de la plateforme changement climatique agriculture sécurité alimentaire (CCASA) à la direction de l’agriculture, Bounama Dièye, souligne que l’atelier va permettre aux journalistes et animateurs des radios communautaires de mieux communier avec les populations à la base sur une approche intégrée de l’information climatique.

Il a souligné la nécessité de développer ‘’des stratégies d’adaptation et d’atténuation’’ face aux changements climatiques qui touchent l’agriculture.

Aps

Laisser un commentaire