Ads 1

CÉRÉMONIE OFFICIELLE DU MAGAL DE TOUBA : SERIGNE MOUNTAKHA SERMONNE LA CLASSE POLITIQUE

0 744

Le culte de la paix, le suivi des enseignements de Dieu le Tout puissant, de son prophète (Paix et Salut sur Lui) et de Khadimou Rassoul ont été les grands axes abordés, ce mardi, par le porte-parole du khalife des mourides à l’occasion de la cérémonie officielle du grand Magal de Touba.

Pour la 129ème édition de la commémoration du départ en exil de Cheikhoul Khadim, la cérémonie officielle a été délocalisée à la devanture de la maison de Serigne Fallou Mbacké (deuxième khalife général des mourides). Ce moment solennel, marquant la fin du grand Magal, a été une aubaine pour Serigne Mountakha de s’adresser à toute la communauté musulmane en général et à la confrérie mouride  en particulier. Les recommandations du khalife général des mourides ont été livrées par son porte-parole, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké. En réagissant après le discours du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Antoine Felix Abdoulaye Diome, le marabout a d’abord invité tous les Sénégalais au culte de la paix.

D’après le porte-parole de la communauté mouride, ce vœu passera d’abord par privilégier le dialogue, la discussion, la tolérance et le pardon. «Le pays nous appartient à nous. Donc il nous appartient de le conserver. Le khalife invite tout le mande à œuvrer dans ce sens », a-t-il indiqué. Le message de Serigne Mountakha a également été adressé aux acteurs de la scène politique. Il leur a rappelé les recommandations d’Allah le Tout Puissant et du prophète Mouhamed (PSL) relatives à la conquête du pouvoir et  son exercice après l’avoir acquis. Le chef religieux a, à cet effet, demandé aux politiciens et leurs militants de poser des actes loyaux avant et après leur élection ou nomination afin de réaliser des résultats probants et de pouvoir répondre convenablement le jour du jugement dernier devant Dieu. «La conquête du pouvoir temporel ne vaut pas une vie tranquille de celle de l’au-delà. Tout responsable répondra de la manière dont il a géré la mission et la responsabilité qui lui ont été confiées par ses concitoyens. Donc évitons ensemble de semer la violence», a ajouté Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké.

D’autres recommandations ont été formulées par le khalife de Serigne Bassirou à l’endroit des musulmans Sénégalais. A ce titre, le guide suprême de la communauté mouride a insisté sur l’opportunité de s’inspirer sur les enseignements de Khadim Rassoul, en mettant en avant l’unicité de Dieu et une soumission totale à son égard. «Serigne Touba avait bien compris que toutes les épreuves qu’il avait subies durant son compagnonnage avec les colons devraient être des succès futurs à consolider. C’est pourquoi, il s’est beaucoup investi pour que ses fidèles et la communauté musulmane puissent bénéficier des retombés», a-t-il soutenu.

Après avoir remercié les talibés mourides pour leur détermination et leur présence à l’occasion de la 129ème édition du grand Magal de Touba, Serigne Mountakha a souligné que les fortes pluies enregistrées durant la commémoration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba constituent des bienfaits pour eux, la  ville sainte de Touba et tout le pays.

A rappeler que la cérémonie officielle de l’édition 2023 du grand Magal de Touba a été présidée par le Khalife de Serigne Fallou Mbacké, Serigne Abo Mbacké. Le gouvernement a été représenté par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Antoine Félix Abdoulaye Diome, des membres du gouvernement et des autorités administratives.

Laisser un commentaire