Ads 1

CÉRÉMONIE D’INAUGURATION AIBD : LA BELLE LEÇON DE PONCTUALITÉ DU MILLIARDAIRE HAROUNA DIA

0 131

Harouna DiaLe fait est tellement rare sous nos cieux qu’il mérite d’être souligné. Venu bien avant l’heure de démarrage officiel de la cérémonie d’inauguration du nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass, Harouna Dia aura fini d’administrer une bonne leçon de ponctualité à certains de nos responsables administratifs et politiques.

Sur cette image, en compagnie de son frère Daouda Dia, Questeur à l’Assemblée Nationale, et du Directeur de l’Apix, l’on voit clairement le milliardaire sénégalais dans la tribune présidentielle arrivé une bonne heure plus tôt que tout le monde, respectant ainsi strictement le chronogramme indiqué sur les cartons d’invitation.

L’heure d’embarquement était fixée à 10h, mais, hélas, des personnalités se sont pointées bien après, avec un retard qui ne les empêche pas de se bousculer pour accéder à la tribune présidentielle.

On comprend donc un peu plus pourquoi l’homme d’affaires prospère dans un pays comme le Burkina, connu pour l’exemplarité de la discipline que l’écrasante majorité de de ce peuple s’impose. En tout cas, Harouna a montré que s’il est milliardaire, il le doit au respect de certaines valeurs de la vie dont la ponctualité.

C’est donc un exemple à suivre pour nos ministres et autres responsables administratifs et politiques qui se présentent deux tours d’horloge après l’heure indiquée, et parfois même bien au-delà. Et certains, pour expliquer leur retard présentent des arguments tellement faciles et si courts que cela tourne au ridicule.

Nous autres, pauvres journalistes, nous sommes parmi ceux qui paient le plus lourd tribut de ces impairs, chaque fois qu’il s’agit de couvrir une manifestation devant être présidée par une autorité de la république.

En pourtant, la ponctualité est l’une des conditions essentielles à respecter si nous voulons atteindre l’émergence, si chère à Son Excellence Macky Sall, et que tous les Sénégalais appellent de leurs vœux.

Youssou NDIONGUE

Laisser un commentaire