Ads 1

CAF: AUGUSTIN SENGHOR ET SON CHALLENGER IVOIRIEN JACQUES ANOUMA ENTAMENT DES DISCUSSIONS AUTOUR D’UNE CANDIDATURE UNIQUE POUR LA RÉGION OUEST-AFRICAINE

0 7 439

Le Président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF), Augustin Senghor, s’est rendu ce dimanche à Abidjan, en Côte d’Ivoire pour présenter ses condoléances à la famille du défunt président de la Fédération Ivoirienne de Football Augustin Sidy Diallo, récemment décédé des suites de la Covid-19.

Le maire de la ville de Gorée s’est rendu à La Chapelle ardente de la maison de verre, le siège de la FIF avant de se recueillir devant la tombe de son ami et frère Sidy Diallo au cimetière de Williamsville . Il a également signé le livre des condoléances avant d’aller présenter ses condoléances à la veuve de Sidy Diallo et à ses enfants ainsi qu’à tous les dirigeants du football ivoirien.

revenait de Cotonou, la capitale du Bénin, où il a assisté ce week-end à la finale du tournoi qualificatif de la zone UFOA B remporté par le Ghana aux dépens du Burkina-Faso. Il était l’invité d’honneur de son homologue nigérien Hima Hamidou Djibrilla dit “Pelé”, président de l’UFOA -B.

En marge de cette finale zonale, le candidat à l’élection présidentielle de la CAF, a rencontré son challenger ivoirien Jacques Anouma à l’initiative des deux présidents de la zone UFOA A et B, Antonio Souaré de la Guinée et Pelé du Niger. Les deux candidats ont lors de ce tête à tête, entamé des discussions autour d’une candidature unique pour la région ouest-africaine à la tête de la Confédération Africaine de Football. Ils devront élargir ces discussions selon certaines indiscrétions, au candidat mauritanien Ahmed Yahya.

Avant de quitter la capitale ivoirienne, Augustin Senghor pourrait rencontrer à nouveau l’ivoirien Jacques Anouma afin de le convaincre à soutenir sa candidature pour une victoire éclatante du sénégalais et de l’Afrique de l’Ouest.

Le président de la FSF a également été reçu par le ministre béninois des sports Oswald Homeky et s’est entretenu avec la huitaine de présidents de fédération de football qui était présente dans la capitale béninoise.

Les deux candidats, qui ont discuté en toute fraternité, restent convaincus que l’Afrique trouvera son salut, pour l’essor de son football, avec l’esprit de solidarité et les valeurs panafricanistes propres à notre continent.

Laisser un commentaire